Biba, Biba, Biba !

08 février 2016

Looks

TIP: Cliquez sur une image pour l'afficher en entier (version responsive). Vous pouvez ensuite faire défiler les photos avec les touches ← et → du clavier ou en cliquant sur les flèches apparaissant au survol de l'image.

Pictures by Audrey Marchand

Make-up and Hair : Eden Tonda

Il y a des dizaines années de cela, une jeune anglaise d’origine polonaise avait pensé que l’on pouvait faire de sa vie un culte permanent de la beauté. Non pas d’un Beau moderne et reluisant tel que l’entendait l’Europe des Trente Glorieuses et ses micro-ondes flambants neufs, mais le Beau à la Brummel, celui des dentelles et des velours moelleux, des plumes de paons et de la préciosité. Dans un monde où le progrès devenait une religion, Biba a osé prôner le culte inutile du raffinement, la frivolité du luxe et de l’élégance intellectualisée, héritée du romantisme noir et empreinte du léger parfum de perversité indissociable aux années 70. Le rêve aura duré le temps d’une époque aujourd’hui révolue, où les hommes piquaient le maquillage de leurs compagnes, où d’autres hommes en costume et chapeaux melons s’étouffaient à la vue de mini divas des années 30, boucles à la Mae West et lèvres couleurs plum ou blueberry. Depuis, Biba s’en est allée dans un souffle or et noir, sacrifié sur l’autel de la rentabilité, mais tant que le monde comptera des esthètes, il y aura toujours des femmes (et des hommes !) pour célébrer son culte, car Barbara Hulanicki aura réussi sa mission, celle de faire de Biba une définition unique et atypique du beau.

_43B7707-Modifier copie _43B7758-Modifier copie _43B7717-Modifier copie _43B7739-Modifier copie

Dress : Marilyn Feltz / Earrings : Claustreries / Turban : Brothers and Sisters

_43B7646-Modifier copie _43B7661-Modifier copie _43B7658-Modifier copie _43B7636-Modifier copie

Skirt and Cape : Marilyn Feltz / Blouse : Zara (old) / Hat : H&M / Tights and shoes : Topshop (old)

_43B7812 copie _43B7850-Modifier copie _43B7816 copie _43B7852 copie

Dress : Marilyn Feltz / Fox : vintage / Belt and tights : Topshop (old) / Hat : vintage

Bonus :

12190334_10206980139535269_1260484962_o

Maquillage

P1011423.JPG_effected_resultat

Palette Lancôme « Malachite Amesthyste » (last year) / Gloss D&G Fall 15 « Purple Passion » / Nail-polish Michael Kors « Rendez-Vous »

Comme le maquillage est un part essentiel dans la création du look Biba (sa créatrice l’avait bien compris puisqu’elle a été une des premières à lancer une ligne de make-up associée à ses vêtements), voici quelques produits qui vont donneront une petite idée des textures et couleurs. Pour la pratique, Lisa Eldridge a réalisé un tutoriel qui est vraiment parfait, et que vous pouvez reproduire avec les couleurs que vous souhaitez. La palette Biba est très sombre, très décadente, ce sont des bleu paons, des bruns profonds, de violines, et bien sûr des rouges noirs voire carrément noirs. On ajoute des faux-cils, des mouches, on ne lésine pas sur les couleurs, d’autant plus que c’est plutôt un make-up à réserver pour de rares occasions (si vous êtes du genre à le faire tous les jours, je vous aime).

P1011424.JPG_effected_resultat

Eyes : Mily Eyeflashes « les mouches » collection / NARS Velvet Shadow Sticks « Aigle Noir, « Oaxaca » and Shukothai / Nail Polish X Formula « Ecstasy » / Bobbi Brown Gel Sparkle Shadow « Smokey Topaz » / NARS Dual-Intensity Eyeshadow « Subra »

P1011426.JPG_effected_resultat

Lips : NARS VIP Red, Laura Mercier « Currant », Les Merveilleuses Ladurée Lip Stain 01, Max Factor 108

*

Inspirations

biba4 bibaposterlarge 1970s-Biba Biba-Years-FLAT PicMonkey Collage5 rooftop-garden biba-jeanshrimptonsundaytimes-via-featherstone-vintage

22b2c66d8680fe1a221118f4af240752 32f8b29347f997665ab41cc76d4fe77c 1970s-Biba f2289a7c43acbde3c61eb39527463397

4fa307a9818d36ef96b847137e2e12e2

From Paris with Love,

Louise


18 commentaires



  1. Jacinthe dit :

    Cette série est absolument incroyable… Décors, tenues, maquillages, c’est un régal pour les yeux. Quelle mise en scène ! Rien à envier à un shooting Vogue US… Ce style te sied plus que parfaitement. Et comme d’habitude j’ai un plaisir fou à parcourir tes inspirations, c’est toujours pointu, inédit et pertinent!

  2. […] Biba, Biba, Biba ! […]

  3. Jade P. dit :

    Ohlala Louise quel plaisir de te retrouver dans ces œuvres d’art ! J’y vois une subtile mélange d’un de tes posts de 2015 (rêve d’orient) et de l’esthétique du film the Danish Girl. C’est marrant surtout quand on voit que BiBa ce sont les années soixante ! Mais comme on dit la mode est un éternel recommencement. Tu incarnes ce recommencement à merveill

    • Jade P. dit :

      (Désolée pour le beug) donc je disais que c’était chouette ! Et que j’espérais vraiment que 2016 serait placée sous le signe de cette extravagance propre aux 60s et meme côté maquillage ! J’adore ce violet si franc et merci pour le tuto de Lisa E.
      Très joli post et encore un très beau travail d’Audrey !
      Belle semaine à toi !
      xxx
      Jade

  4. Alexandra dit :

    Oh génial, j’étais sûre que j’allais adorer quand j’ai vu la photo sur Instagram… C’est comme ça que je te préfère ! Ces violets, ces vêtements… Magnifique ! Tu vends du rêve, Louise !

  5. Gwenaëlle dit :

    J’aime beaucoup cette série particulièrement réussie et inspirante à tous points de vue.

  6. Ornella dit :

    Superbe photo, très glamour !!

    http://grain-de-folie.wix.com/graindefolie

    bye bye :)

  7. Hanna dit :

    C’est superbe, je suis une fan inconditionnelle de Biba ! J’avais déjà vu ces photos sur le site de Audrey Marchand mais je suis revenue les voir sur ton blog pour avoir le texte et les photos d’inspirations.
    Ce maquillage un peu violet change tellement de ce que tu portes d’habitude, j’ai un peu de mal à m’y faire mais faut avouer que c’est sacrément original ( et en effet, difficilement portable dans la vie de tous les jours mais ce n’est pas le sujet, Biba est en dehors de tout ça ! ) Pour moi Biba c’est un peu le fournisseur des fringues Glam Rock, tellement que j’ai du mal à différencier les deux univers et que le style Biba et le style Glam Rock reviennent plutôt au même pour moi. Peut-être ai-je encore mal cerné l’essence du look Glam Rock ? Toi, tu fais quelle distinction ? Ça m’intéresserai vraiment de savoir ce que t’en penses.

  8. La raffinement, une vraie addiction quand on commence!
    Ces photos sont superbes, vraiment, et la déco à tomber par terre.

  9. Belladone et la douce amère dit :

    Toujours plus belle, tu arrives encore à provoquer en moi des coups de cœur pour ce que tu fais, après toutes ces années à te suivre. Tu continues à m’étonner, je continue à t’admirer. Bravo !

  10. Alice dit :

    J’adore cette série!! A chaque shooting, j’en tire un petit morceau d’inspiration et de beauté pour mon quotidien… meme si je ne suis pas prete à oser le rouge violet!

  11. M dit :

    Always beautiful Louise, I always love your inspired looks ;)

    besos,
    M
    The Flower Duet

  12. André dit :

    Je suis un amoureux de votre site, chère Louise, et ce depuis plusieurs années. Pour la première fois, submergé par tant de beauté en hommage à la beauté, je vous rends hommage et vous témoigne de mon admiration la plus complète, sincère, et durable !

  13. Morgane dit :

    Coucou Louise,

    C’est vrai que maintenant que je suis sur Istagram je vais moins souvent sur ton blog, à tort… Tout est beau, comme d’habitude, et j’ai bien rigolé à la lecture de ton dernier article sur les anciens secrets de beauté un peu douteux… Ca m’a rappelé mes cours d’histoire du costume !

    Pour Biba, ma mère m’a envoyé un article il n’y a pas longtemps sur son ancien temple/magasin à Londres, tu as probablement dû lire pleins de trucs sur le sujet mais j’ai trouvé l’article intéressant :
    http://www.messynessychic.com/2015/07/07/londons-lost-department-store-of-the-swinging-sixties/

    Bonne continuation

  14. Fleur Vindenoix dit :

    Louise tu es si inspirante!

    Je te suis depuis maintenant 7 ans je crois. Voir plus. Je n’ai pas envie de compter les années avec toi, parce qu’ici, malgré le luxe et la vanité, tout parait éternel.

    Quand est-ce que tu nous crée une série de portrait dans un univers aquatique, à l’image des Nymphes de Waterhouse?!
    Dans un lac, avec des vapeurs, des tissus flottants…
    Ophélia quoi.

    Sitoplé sitoplé sitoplé.

    • Louise dit :

      J’adorerais faire Ophélia, j’en rêve depuis toujours en fait….Mais j’ai la phobie de l’eau trouble, et donc super peur de plonger dans un lac opaque, et puis, ma santé est si merdique….Mais un jour, un jour ! Le temps passe trop vite en fait, on a des projets, et les années passent à une allure folle…
      Merci de me suivre depuis longtemps en tout cas <3

  15. Poppy dit :

    Cette série est absolument fabuleuse. L’ensemble cape/jupe me rend folle *___*

Ecrire votre commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. les champs requis sont marqués d'un *




Back to top