Henner vu par… Louise Ebel

13 décembre 2009

Art | Revue de presse


[dailymotion xbfe53_henner-vu-parlouise-ebel-alias-miss_creation]


8 commentaires



  1. kathleen dit :

    En tout cas tu es très jolie en rousse.

  2. Love your video and your explanation about being a redhead!!
    So you are not a real redhead? :)

    xx
    FashionCloud

    http://www.thefashioncloud.com

  3. cerize dit :

    oui c’est nul les tendances! pour ma part c’est parce que depuis toute petite je suis fascinée par les sorcière et j’adore Klimt (forcement quand on voit Danaé!) et puis bon faut avouer que le chatain grisatre c’est pas flatteur (enfin sur moi)… Merci miss pour ton univers!

  4. Marjorie W. dit :

    J’aime tellement t’écouter raconter les choses. J’ai tenté le roux, et c’est justement ce côté mystique qui ne collait pas à ma personne. Tu as su coller les mots à ce que je pensais.

    Bonne continuation à toi.

  5. Alice dit :

    L’unique problème chère Pandora, et crois moi étant rousse je contrerai avec désinvolture l’argument de la jalousie, je me permets d’instaurer le doute sur ta dite rousseur en tant qu’essence même de ta personne.
    Ne revendiquons pas des choses quelconques.
    Certes on se crée tous un personnage, surtout dans la mode. Néanmoins tu ne peux pas prétendre ou encore aspirer à quelque chose si tu n’en as point connu l’expérience. (Notons que la coloration ne compte guère).

    Post-scriptum: J’ai conscience à cette heure ci, de me faire violenter verbalement par tous tes fanatiques et recevoir les plus vifs -et ne doutons pas de leur sincérité- désaccords.
    Ceci-dit, il était temps de rétablir la vérité; Dante Gabriel Rossetti doit surement se retourner dans sa tombe s’il avait ouï parler de ces calomnies.

    Bien à toi,
    Alice.

  6. Eve dit :

    Je suis plutôt d’accord avec Alice, c’est un fait. Néanmoins, je suis une vraie rousse, également, et, je vous avoue très franchement que j’en ai énormément souffert. Tout le monde me regardait avec de gros yeux noirs, comme si c’était une tare d’avoir cette couleur de cheveux. Je n’y peux rien si j’suis venue au monde comme cela. Le pire, dirons-nous, c’est qu’à l’âge de 17 ans, je suis loin d’assumer, encore. J’n’arrive toujours pas à aimer cette différence qui a fait de moi la tête de turque du collège pendant de nombreuses années. Alors, c’est vrai, Pandora, tu n’peux pas savoir ce que c’est.
    Ne le prends pas mal non plus, hein. J’ai essayé de modérer mes propos.
    Amicalement, Eve.

  7. […] la vie romantique, je me suis rendu au musée Jean-Jacques Henner, dont je vous ai déjà parlé ici et ici. Vous vous souvenez peut être de la série hommage à « la femme au […]

  8. Bénédicte dit :

    mon commentaire n’aura absolument rien d’intéressant ou de constructif mais je dois dire qu’étant rousse naturellement, tes articles sur les tableaux d’Henner et sur la rousseur sont pour moi assez interessants, notamment car je n’ai jamais tellement saisi l’aura qu’ont les rousses dans la peinture, en tout cas ce qu’elles représentent. ça m’a toujours amusé d’ailleurs qu’autant de femmes désirent être rousses, et que cette couleur redevienne à la « mode » (je trouve cette expression un peu étrange d’ailleurs, comme si une couleur de cheveux, le roux, pouvait être un accessoire à la mode que l’on porte et que l’on jette une fois qu’il ne l’est plus) alors que j’ai toujours voulu être brune, mais on n’est jamais satisfait de ce que l’on est n’est-ce pas?

Ecrire votre commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. les champs requis sont marqués d'un *




Back to top