A Study in Grey

28 février 2017

Fashion | Looks | Musées | Paris | XIXème

TIP: Cliquez sur une image pour l'afficher en entier (version responsive). Vous pouvez ensuite faire défiler les photos avec les touches ← et → du clavier ou en cliquant sur les flèches apparaissant au survol de l'image.

Pictures by Pauline Darley

Le musée d’Orsay et moi, c’est une longue histoire, et pourtant, c’est seulement la première fois que je suis venue y faire des photos, et je me demande bien pourquoi quand je repense à ces nombreux et merveilleux après-midi passés là à flâner le long de ses galeries aux mille chefs-d’œuvres. Au temps de mon arrivée à Paris et de mes études d’histoire de l’art, Orsay était comme mon premier amour, après tout, il s’agissait du seul musée présentant une collection aussi riche et diversifiée sur mon sujet favori, le XIXème siècle. Je ne compte plus nos rendez-vous galants, littéralement d’ailleurs puisque j’y amena bien des proies, et aujourd’hui bien que ses espaces soient en permanente mutation, je pourrais m’y repérer les yeux fermés. En 2008 (à peu près, je n’ai aucune notion concrète du temps), j’y ai fait la connaissance de ma chère Agnès, qui m’en a fait découvrir les recoins cachés, et depuis je la vois gravir avec passion les échelons de ce lieu qu’elle affectionne encore plus que moi, je l’en verrais bien directrice tant elle l’aime et le connait par cœur. D’années en années, les expositions marquantes se sont succédées, et je m’en remémore encore certaines : Art Nouveau Revival, courte mais audacieuse, L’Impressionnisme et la mode et sa géniale scénographie, L’Ange du Bizarre, Cult of Beauty, et plus récemment Splendeurs et Misères qui explorait la prostitution depuis les cachots de la Saint-Laz’ jusqu’aux sofas capitonnés des hôtels particuliers. Mais surtout, Crime et Châtiment qui m’aura bouleversée jusqu’au plus profond de mon être, et atteint à mon sens des sommets de réflexion rarement explorés dans le paysage muséographique parisien. Alors, cher Musée d’Orsay, merci d’exister, je t’aime !

The museum of Orsay and I, it’s a long story, and yet, it’s only the first time that I’m taking pictures there, and I wonder why when I think of all the afternoons spent there strolling along its galeries and their thousands masterpieces. Back when I was to be an art history student, Orsay was like a first love, after all, it was the only museum presenting such a rich and diversified collection on my favorite topic, the XIXth century. I couldn’t not keep track of our dates, quite literaly actually as I brought many boyfriends there, and even though today its spaces are in permanent mutation, I could find my way there with my eyes closed. In 2008 (or something like that, as I have no concrete notion of time), I met my dear Agnès there and there made me discover its hidden corners, and since then I have seen her moving up the ladder in this placethat she affectionates so much, I would ove to see her directing it someday as she loves it and knows it so. Years after years, amazing exhibitions came and go, and I still remember some. Art Nouveau Revival, short but audacious, Impressionnisme and Fashion and its great scenography, the Angel of Bizarre, Cult of Beauty, and more recently Splendor and Misery that explored prostitution from the depths of the Saint-Laz’ cells to the padded sofas of the hotels particuliers. And last but not least, Crime and Punishment, that moved me to the core of my soul, and reached in my opinion heights of reflexion rarely explored in the parisian museographical landscape. So, my dear Orsay, thank you for existing, I love you so !

Dress : Mademoiselle Tara / Bow : River Island (last year) / Boots : Carel / Bag : Alice + Olivia / Hat : Asos / Watch : Zenith

***

From Paris with Love,

Louise


3 commentaires



  1. Agnès dit :

    ❤️️❤️️❤️️

  2. Mitbrodt dit :

    Beautiful look, I love this location!!
    xo
    http://www.laurajaneatelier.com

  3. Josipa dit :

    adore these pics
    such a beautiful estetic!love the streight lines on a dress and a space……ah

    kissess!
    http://babylovesfashion.blogspot.hr/

Ecrire votre commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. les champs requis sont marqués d'un *




Back to top