Fragments

12 juin 2013

Home | Life | Pandora


Pour commencer cette nouvelle édition de « Fragments », un projet qui me tient énormément à cœur : ma première publication littéraire ! Grâce au soutien et aux encouragement de Jean-Christophe Napias, fondateur de l’impertinente maison d’édition l’Editeur Singulier, j’ai eu la chance de figurer dans la dernière édition de la Revue Singulière, aux cotés de talentueux auteurs comme Patrick Mauriès ou Jean Touitou. Pour tout vous avouer, je me demande encore ce que je foutais là, mais je suis très très heureuse de figurer au sein de ce pétillant sommaire. Mon texte est un essai sur la misogynie fin-de-siècle, dont l’esprit est merveilleusement résumé par son titre « «Comme on serait heureux sans ces garces-là! »

 Vous trouverez la Revue dans toutes les bonnes librairies !

To start this new edition of « Fragments », let’s begin with a project that is so dear to me : my first literary publication ! Thanks to the support and many encouragements of Jean-Christophe Napias, founder of the impertinent publishing house l’Editeur Singulier, I had the chance to be featured in his latest « Revue Singulière », amongst talented writers like Jean Touitou or Patrick Mauriès. To be totally frank, I still wonder why he asked me to be a part of it, but I’m soooo happy to appear in this awesome content. My text is an essay on late XIXth century misoginy, a subject that I now by heart !

Fumeuses-Louise-1

Fumeuses-Louise-26

Pour rester dans le monde de l’édition, je vous annonce que je figure également au sommaire d’une autre publication, bien plus friponne cette fois, les Fumeuses de Paul Von Borax. Si vous osez soulever la couverture cachetée de ce mystérieux ouvrage (ce noir opaque me fait penser aux lives érotiques que l’on se passait sous le manteau), vous y trouverez une galerie d’outrageuses fumeuses aux yeux mi-clos, alanguies dans de licencieuses rêveries…J’y interprète « une femme de lettres qui a mal tourné » (Un bisou à ceux qui saisissent le clin d’œil !).

I also appear on another publication, but much more kinky this time, the Smokers by the photographer Paul Von Borax. If you dare lifting the sealed cover of this mysterious book (I love the thick black cover, it reminds me of the forbidden erotic books that were sold under the coats), you’ll find a gallery of outrageous smokers with half-closed eyes, lost in languid daydreams…I play a « rebellious femme de lettres » (in reference to Colette !)

7234271168_9b0c0ddba4_o

mrl_coiffe_net_press_1024pix(1)

En parlant de vénus impudiques (décidément, quel fil conducteur !), l’extraordinairement talentueux Eric Keller exposait le mois dernier au Cabinet des Curieux de Thierry Ruby, lieu de rendez-vous par excellence des esthètes du bizarre. Peut-être avez-vous eu la chance d’y admirer ses sublimes photographies : guerrières dénudées aux bras cerclés d’or, idoles aux lourdes coiffes (certaines y sont exposées !), la tête haute sous leurs fiers plumages de corbeaux démoniaques. Les mains crispées sur d’antiques dagues, Salomé, Judith ou Astarté sont convoquées par le maître, à nouveau immortalisées par ces visions mystiques et oniriques.

While speaking of impudic Venus, the awfully talented Eric Keller was showing his photographies at the Cabinet des Curieux gallery, which is the parisian rendez-vous for amateurs of « bizarre » culture. Maybe some of you had the chance to admire these dreamy pictures : nude female warriors with their arms circled by gold bangles, idols with heavy headpieces (some of them where shown !), with a proud attitude under their fierce plumages of devilish crows. Salomé, Judith or Astarté were all gathered by the master, imortalized again in these oniric and mystical visions.

© Pauline Darley -  www.paulinedarley.com

© Pauline Darley -  www.paulinedarley.com

© Pauline Darley -  www.paulinedarley.com

La semaine dernière, j’ai eu la chance d’être invitée à Amsterdam pour le lancement de la collection Bannou, dessinée par Faranak Mirjalili (fondatrice de I Love Vintage). Nous avons shooté ses silhouettes rétro et glamour avec Pauline le mois dernier, et j’ai vraiment hâte de vous montrer les images..Il y aura entre autres des robes perlées 20’s, des mini-jupes 60’s, des robes de pin-up à la Marilyn Monroe, et d’adorables robes 40. Faranak a imaginé la parfaite garde-robe de la parisienne rétro, amoureuse de culture vintage mais vivant avec son époque, ça ne pouvait pas plus me correspondre !

Last week, I had the chance to be invited to Amsterdam for the launch of Bannou, the gorgeous line of Faranak Mirjalili (founder of I Love Vintage). We shot her retro and glamourous silhouettes last month with Pauline, and I can’t wait to show you the pictures…There will be 20’s beaded dresses, 60’s mini-skirts, pin-up dresses in the style of Marilyn Monroe, and adorable 40’s dresses. Faranak imagined the perfect parisian wardrobe, for a girl that loves vintage culture but lives with her time, and it couldn’t be more my style !

5855890-le-sacre-du-printemps-a-100-ans

La semaine dernière, c’était le centenaire du Sacre du Printemps au théâtre des Champs-Elysées, et grâce à mon amie Marine, j’y étais !! Je n’arrivais pas à croire ma chance, c’était absolument magique : ces mélodies de Stravinsky qui me rendent folle, les costumes de Roerich, et les chorégraphies de Nijinsky. Un pur moment de grâce, que je ne cesse de revivre dans mon imagination..

Last week, it was the centenary of the Rite of Spring in the Champs-Elysées theater, and thanks to my friend Marine, I was there !! I couldn’t believe my luck, it was absolutely magical : Stravinsky’s haunted melodies, Roerich’s costumes, and Nijinsky’s choregraphies. It was a moment of grace, that I’m playing again and again in my head since then..

IMG_4057.JPG_effected

Maintenant un peu de déco ! En ce moment je suis à fond sur ma chambre, que j’imagine orientaliste, décadente, japonisante, surchargée jusqu’aux limites du kitsch. J’ai enrichi le décor de cette superbe tête de lit, et je suis en train d’installer un baldaquin fait de saris brodés, lanternes chinoises, et guirlandes lumineuses..

Now let’s talk decoration ! These days I’m really into decorating my bedroom, I imagine it orientalist, decadent, japanese-ish, and extravagantely overloaded. I added this lovely bedhead, and I am setting up a canopy with embroidered indian saris, chinese lanternes, and fairy lights.

IMG_4065.JPG_effected

J’ai hérité du Stockman 1900 de mon amie Diane, avec ce corset What Katie Did c’est parfait !

I inherited my friend Diane’s 1900 Stockman, that perfectly models this What Katie Did corset !

GILDA

Un aperçu non-retouché de notre shooting Gilda au China Club, avec une formidable équipe dirigée par le photographe Ludovic Diacurachi. J’aime le coté très lynchien de ces images..

A non-edited sneak-peak of my Gilda photoshoot in the China Club, with Ludovic Diacurachi and the best team. I love that these pictures reminds me of David Lynch’s aesthetic.

IMG_4069.JPG_effected

Quelques nouvelles acquisitions dans mon dressing  ! A Amsterdam je me suis un peu lâchée, et j’ai ramené avec moi ces sublimes robes perlées de flapper moderne, que j’ai absolument hâte de porter.

New items in my dressing ! in Amsterdam I splurged a bit, and bourght back these amazing beaded flapper dresses, that I can’t wait to wear.

IMG_4074

J’adore ces platform shoes acidulées de Lolita Blu

I love these colourful platform shoes by

IMG_4076

Une merveille poudrée et brodée, très cocotte 1900,  qui m’a été gentiment envoyée par BeBaroque.

This nude embroidered wonder, very 1900 cocotte, has been kindly sent to me by BeBaroque.

IMG_3104

J’attendais avec impatience de confier à ma photographe préférée le soin de nous mettre en scène avec Thomas, à la manière d’un couple mythique des 60’s.

I was really looking forward for my favorite photographer to shoot me and Thomas, like an iconic couple of the 60’s.

foto

louise16

Quelques photos backstage qui m’ont fait beaucoup rire. Les cygnes sont vraiment des bâtards !

A few backstage pictures, that made me laugh so hard. Swans are mean bastards ! :D

Pour clore en beauté ce Fragments, le moment que vous attendez tous, les livres et films du mois !! *Roulements de tambour*

To close this Fragments, the moment you’re all be waiting for, books and movies of the month ! *Drum rolls*

IMG_4079

Pour commencer, quelques livres sur David Bowie qui m’ont été offerts par Thomas, et contribuent à nourri ma passion grandissante pour cet artiste caméléon. Le premier est un très bel objet, bourré de sublimes photographies, tandis que la deuxième a le mérite d’être centré sur la période qui m’intéresse le plus : les années londoniennes, mods et début du glam. Il retrace quasi jour par jour la vie de David Bowie durant cette période, et s’enorgueillit d’un nombre impressionnant de clichés ultra rares.

To begin with, a few books on David Bowie that were gifted by Thomas, and helped me nourrish my growing passion for this oniric artist. The first oen is a very beautiful book, filled with sublime photographies, while the second is centred on the era that I like the most : the London years, mods and early glam days. It recounts almost the life of David Bowie at that time almost day by day, and shows an impressive number of very rare pictures.

IMG_4088.JPG_effected

Mes dernières acquisitions (pas encore lues donc) : Esthètes et magiciens, du spécialiste en culture fin-de-siècle Philippe Jullian, bible de l’art et de la littérature symboliste ; Moralités légendaire de Jules Laforgue, qui m’a été conseillé par une lectrice, et un essai sur le célibataire XIXème par Jean Borie, dont j’adore les écrits.

My lastest buys (that I haven’t read yet) : Dreamers of Decadence, by the fin-de-siècle specialist Philippe Jullian, a bible for symbolist art and literature ; Jules Laforgue’s Legendary Moralities, that a reader adviced me, and an essay on the XIXth bachelor by Jean Borie.

IMG_4080

Grâce à Parigramme, j’ai découvert cet excellent ouvrage d’Emmanuel Pierrat, qui propose une lecture politiquement incorrecte du Paris libertin, Paris catin, Paris frippon. D’Héloïse et Abélard aux grandes horizontales du Second Empire, l’histoire regorge de passions enflammées, d’allumés aux mœurs scabreuses et d’anecdotes croustillantes sur les délices de la chair…Savoureux à souhait !

Thank to Parigramme (great publishing house), I discovered this excellent book by Emmanuel Pierrat, which offers a politically incorrect reading of the libertine, kinky and erotic Paris. From famous lovers Heloïse and Abelard to the great courtesans of the Second Empire, history is full of burning passions, excentrics with bawdy behaviours, and spicy stories on the delights of the flesh..Extremely tasty !

IMG_4083

Avec tous ces voyages, je n’ai pas trop eu le temps de découvrir de nouveaux films, mis à part ce documentaire dont j’avais tant entendu parler : Diana Vreeland, l’œil doit voyager. Depuis que je l’ai vu, j’ai honte de n’avoir pas découvert plus tôt cette femme admirable, car elle est désormais au panthéon des muses qui me guident et m’inspirent. Et pourtant, je me suis aperçue qu’elle était derrière toutes ces photos des années 60 que je collectionnais religieusement.  Comment ne pas succomber à son approche unique de la mode ? Une curiosité et une inspiration permanente, une créativité bouillonnante, et cette défense acharnée de l’esthétisme et de l’onirisme, au mépris des exigences de la réalité. Une citation m’évoque la vision de Diana Vreeland : « le beau est toujours bizarre ». Vous la connaissez bien, je la rabâche à longueur de temps, car c’est aussi ma devise. Sortir des canons classique pour tendre à l’anti-conventionnel, l’étrange, le spectaculaire ; exacerber les particularités physiques, trouver le beau dans le laid. Plus qu’une éditrice de mode, c’était une visionnaire, toujours à la pointe des courants artistiques et musicaux, ouvertes aux avant-gardes et aux jeunesses effervescentes, et qu’importe l’âge !

Comme vous devez ABSOLUMENT voir ce génial documentaire, je vous propose d’en gagner cinq copies. Il vous suffit juste de m’envoyer dans les commentaires votre photo préférée issue du Vogue période Diana Vreeland.  Je récompense les cinq premièr(e)s !

Concours clos :)

With all these trips, I didn’t have much time to discover new movies, except from this great documetary that I wanted to watch for a long time : Diana Vreeland, The eye has to travel. Since I saw it, I feel so ashamed that I didn’t discover earlier this great woman, for she has now joined the pantheon of my muses and inspiring women. And yet, I found out that she initiated most of my favourite pictures from the 60’s. How could I not fall in love with her unique approach of fashion ? Her permanent curiosity and inspiration, her boiling creativity, and the way that she defended onirism and aesthetism against all the demands of reality. There is a quote that really sums up her vision : « the beautiful is always strange ». You know it, I always quote it here, because it’s my moto. She pushed away the classical canons to reach the anti-conventionnal, the strange, the spectacular ; emphasized the physical defaults, found the beautiful in the ugly. More than just a fashion editor, she was a visonary woman, always on the cutting edge of art and music, open to avant-garde and revolutionary youth, and no matter how old she was !


37 commentaires



  1. Je ne commente jamais vos merveilleux « eye candies », mais l’occasion est trop belle.

    J’aime beaucoup cette couverture de vogue, où Twiggy rencontre Diana Vreeland, sous l’oeil avisé de Richard Avedon :

    http://fashionisima.es/files/2012/10/twiggy-vogue-us-cover-july-1967-richard-avedon-diana-vreeland-flower-power-prada.jpg

    Belle journée à vous,
    Une lectrice impatiente de découvrir vos derniers shootings

  2. Emma dit :

    Bravo pour ce sublime article et tous ces projets géniaux !
    Voilà une photo que j’adore, de Irving Penn et qui a fait la couverture du Vogue de 1965.
    http://1.bp.blogspot.com/-mFXEwHbOYnQ/T8ti8fcLWfI/AAAAAAAACjA/zMQFZ3NB8Kk/s1600/paris-vogue-1965-irving-penn.jpg

    Merci encore et toujours de nous faire partager toutes ces merveilles.

  3. Wisniewski Kat dit :

    Entièrement d’accord avec vous, les cygnes sont des bâtards ! ^^
    Félicitation pour votre première publication, première d’une nombreuse sérié je l’espère !
    Bel article comme toujours.

  4. Siel dit :

    Loved this post! And I’m sooooo jealous you saw Le Sacre du Printemps! ö
    But what I actually wanted to say (for a long time), is it possible for you to split up your blogpost, or make them shorter? I’m just using firefox and it takes an awful long time to load!

  5. ASchouca dit :

    Pour moi pas de photo mais juste l’envie de te dire que j’adore tes « fragments » !
    Rien que par l’écrire on voit à quel point tu es plaine de vie ,j’apprécie toujours lire tes articles !
    Et je ne peux qu’approuver ta devise « le beau est toujours bizarre »!

  6. V. dit :

    Félicitations pour ta publication!

    Voici mon vogue préféré : http://www.fashionmagazine.com/blogs/wp-content/uploads/2011/11/1963-April-P.jpg

  7. Prostinette dit :

    Une lectrice de l’ombre qui sort de l’ombre ! C’est un plaisir d’entrer dans ton univers, à chaque page, à chaque article, on sent une patte, un esprit qui t’es propre. Ne change pas, c’est un bonheur de te lire, un vent de fraicheur si différent des autres blogs, bien plus personnel. Merci à toi.

  8. Marie-Lise dit :

    Cette photo me fait rêver ! Des couleurs claires et légères, un ciel délavé de matinée. Alors que l’homme se fond dans le décor, le femme, elle, brille dans une tenue si propre qu’elle semble déplacée dans cet univers poussiéreux. Bref, j’adore l’ambiance !

    http://elogedelart.canalblog.com/archives/2010/02/21/16993525.html

  9. alexandrine dit :

    Bon, pour commencer, je vais participer au concours, on sait jamais…Mon problème là, c’est que je ne sais faire un lien direct, alors je ne sais pas si ça compte quand même…

    http://1.bp.blogspot.com/_pp1D0xV0y2o/TMbocEvc8WI/AAAAAAAANCw/KUYbG8Z-l7k/s1600/SKMBT_C20310102611070.jpg

    Et avec la chance que j’ai ça marchera pas! Bon, mais voilà, c’est l’une de mes séries préférées du vogue us période diana vreeland. La photo a servi notamment pour la couverture du Vogue. J’aime particulièrement cette série parce qu’elle est très picturale, ça me fait penser à Ingres, et aux cartes postales colorisées début XXème siècle. Quelque chose de très romantique, d’ailleurs inspiré de la séduisante et séductrice Lady Hamilton…Les photos de Richard Avedon me laisse toujours assez pantoise, et là, il y a en plus de jolies robes blanches et le joli minois de Jean Shrimpton. En fait, c’est vraiment la série en entier qu’il faut voir, mais j’ai choisi cet extrait-ci.

    Je vais investir dans les Fumeuses, essayé de trouver cette revue singulière… Le livre chez Parigramme c’est un récent ?

    C’est beau ces robes perlées, elles me font bien envie, j’avoue! Hâte de voir cette séance photo avec Thomas, qui a l’air assez réussie d’après cet extrait (la séance photo hein, pas Thomas…Quoique.). Et celle sur Gilda aussi, rien que les couleurs ça fait envie!

    Ta chambre a l’air bien jolie avec tout ça, on la verra j’espère lors de prochaine séances photos…
    Et j’avoue également que j’ai craqué sur les chaussures…C’est EXACTEMENT les chaussures que j’adore, très 70s et très colorées…

    C’est affolant de constater que nous avons décidément pratiquement les mêmes goûts. Et je viens de me rendre compte que tu es normande…Et bien moi aussi…^^ Je viens sur Paris en septembre pour l’expo victorienne au Musée Jacquemart André, j’espère que l’on pourra se voir, si ça te dit…

    Belle journée,
    Alexandrine

  10. dimitri dit :

    Très beaux ces fragments.
    Je suis d’accord avec toi concernant l’unique et talentueuse Diana Vreeland. J’ai vu le documentaire dès sa sortie et il est passionnant. Cette femme était une visionnaire et mettre en avant les particularités des mannequins était une idée de génie. Dommage que cela se perde et que les stéréotypes reviennent en force dans les magazines.

  11. G.G. dit :

    Superbe.
    J’ai l’impression que les photos passent à travers l’écran de mon computer.
    Les mots ma manquent, pourtant j’ai cherché partout, dans le Larousse, dans les tiroirs, sous la gazinière, en vain….
    Pour résumer on dira ‘tout simplement’ que tu es Magique.
    Bonne journée Miss Pandora.
    G.G.

  12. Vikie dit :

    Je ne sais pas si tu valideras mais qu’importe ^^ j’ai fait quelques recherches car j’adore ce style (tu y est sans doute pour beaucoup ^^) (la robe rouge est SUBLIME je pense que je risque de craquer …..) Je ne connaissais pas cette dame, et du coup j’aime beaucoup cette photo http://www.vogue.fr/culture/a-voir/diaporama/diana-vreeland-l-hommage-a-venise/7367/image/506357#!diana-vreeland-et-marisa-berenson ça fait ressortir un côté humain de la personne et ça me parle ^^)
    Bref, que je fasse partie des 5 premières ou pas, je te remercie.
    Sinon pour la robe rouge as-tu une idée du prix ? (je crains le pire, surtout quand je ‘tombe’ amoureuse d’un vêtement, c’est jamais bon pour ma bourse ^^

  13. Alors…
    1) Bravo pour ta parution ! Hâte de te lire :-)
    2) Super hâte aussi de découvrir la collection Bannou, j’ai comme l’impression qu’elle va beaucoup me plaire…
    3) Le Sacre du printemps, quelle chance… *étoiles dans les yeux*
    4) Les photos aux China sont déjà sublimes non retouchées. Et celle avec Thomas ! Hâte (encore) d’en voir plus.
    5) Je vais bientôt ajouter quelque chose à ta bibliothèque moi aussi ;-)

  14. Natalia dit :

    I am so, so excited to see the entire Gilda photoshoot and congratulations on being featured in different publications, you really deserve it and I am very happy for you!
    I hope the swan didn’t bite or attack you :)

  15. Catherine dit :

    Oh je suis très heureuse pour toi que tu sois publiée dans une revue!! Je n’ai pas pu m’empecher de la commander en ligne… :)
    Cet article est incroyablement riche d’inspiration je pense le lire encore et encore! Je n’ai aucune culture, cependant il me semble avoir entendu parler de ce documentaire il y a plusieurs mois…
    C’est très motivant de voir qu’il y a des « cercles » en dehors du discours de masse qui grandissent et qui stimule une effervescence intellectuelle. Ca me donne du courage pour aller aau bout de mon projet. Merci encore pour ce magnifique article (la déco…est à tomber! Ca et ma récente visite de l’expo sur le romantisme noir, j’ai envie de redécorer tout mon appart!). Je vais m’empresser de le relire!! :)

  16. Anna Keat dit :

    Je me suis regalee avec toutes ces photos ! En parlant de danse, j avais oublie de te le demander pour l article Russie revee II : est ce que tu envisagerais de faire une seance photo ou tu incarnerais une danseuse dans differents roles et donc costumes ? Passionnee de danse, je serais curieuse de voir ton interpretation des differents personnages.

    Pour Diana Vreeland, en grande admiratrice de Maria Callas, j aime bien cette photo avec le voile de mariee, bien qu elle soit un peu tragique aux vues de la vie sentimentale malheureuse de Callas :

    http://www.wwd.com/eye/people/diana-vreeland-firing-up-the-legacy-5066182?full=true

  17. Victoria dit :

    J’ai adoré cet article ! Vraiment très inspirant !

    Ma photo préféré du Vogue période Diana Vreeland est la couverture avec Lauren Hutton, une photo très pétillante !

  18. Azlyght dit :

    c’est toujours un plaisir de voir des « fragments » de ton appartement, il a l’air absolument sublime et je suis impressionnée par le goût avec lequel tu le décores :)

  19. Elise dit :

    Réponse A : Colette.
    Je veux mon bisou promit !

    Merci pour ces fragments de vie, c’est très frais et instructif. Bravo pour ta publication, le livre semble très beau.

    Ensuite, j’affectionne beaucoup la photographie où tu descends l’escalier dans ta fabuleuse robe rouge. Où l’as-tu déniché ? Je trouve que le mouvement du tissu, ta démarche, l’escalier, un peu tout en fait, tu mets furieusement bien en valeur.

    A bientôt,

    Elise –

  20. Elphie dit :

    Je ne sais pas si tu connais ce site absolument super : http://www.ciaovogue.com/ il y a vraiment de quoi s’y perdre des heures !
    Merci pour toutes ces belles images – j’ai maintenant terriblement envie d’acheter Any Day Now !

  21. María dit :

    J’ai pas de paroles pour exprimer les sensations merveilleuses qui se réveillent en regardant ce post.

    Sublime Louise, t’es une véritable source d’inspiration.

  22. KizzyDoll dit :

    I love those behind the scenes photos..hahaha…swans are quite mean really. There is always some at Loch Lomond here & they hiss at everyone, I have learned not to get too close or they will get me, haha! The new bed frame fits in perfectly, canopies are wonderful too. I love Bowie everything, so those are wonderful :))) Your face being asked questions, haha. It’s priceless…ahaa! Love that!! You & Thomas always beautiful!! Have a gorgeous rest of the week my dear xx

  23. Manon Naïs dit :

    Que de promesses que j’attends avec impatience : la collection Bannou, votre si beau couple mis en scène…. et tu as l’air sublime en Gilda, l’atmosphère de ces photos sur le vif est effectivement envoûtante. Quant aux lectures, que tu en sois l’auteur, le contenu ou l’inspiratrice… vivement que j’aie le temps !

  24. exilda dit :

    Bravo pour ta première parution littéraire Louise. Quelle chance ! Je vais me rendre à la librairie rapidement ! Photos sublimes comme d’habitude <3 J'espère que nous aurons la chance de voir ton baldaquin :)

  25. Bérénice dit :

    « <3", c'est le seul smiley, la seule image qui me vient à l'esprit pour exprimer à quel point j'aime vos posts ! Tjs originaux, j'adhère. J'adhère également "le beau est tjs bizarre"…
    En qq mots : vous me fascinez !
    Restez ainsi.
    Bonne continuation.

  26. Et bien que de projets! Toutes mes félicitations!!! Je suis très heureuse de voir ton evolution, tu le mérites tellement, enchanteuse Louise.

  27. Cécilou dit :

    Comme toujours j’apprécie tes posts. Tu es vraiment un exemple pour moi. Sexy mais pas vulgaire, cultivée mais pas prétentieuse. J’apprécie beaucoup ce que tu nous dévoiles sur toi :).Par ailleurs, j’ai très envie de lire votre Revue Singulière !
    PS : he oui, toujours se méfier des cygnes ! Je reste traumatisée par ceux des jardins de Versailles :D.

  28. 2moiselles dit :

    Sublime, comme d’habitude. Je trouve chaque reportage encore plus beau à chaque fois

  29. Jasmine dit :

    La robe rouge est parfaite… Dès que j’ai vu la photo j’ai pensé à un vieux songe romantique ! Tes photos évoquent tellement d’images !
    Les deux robes d’Amsterdam sont également parfaite… J’en cherche une semblable mais je n’arrive vraiment pas à en trouver. Aurais tu des noms de magasins à me donner ? Bisous !

  30. P. dit :

    Ces fragments sont savoureux!

    Je me réjouis tellement de voir tes prochains shootings, tu n’imagines même pas !

    Bon week end :)

  31. Corinne S. dit :

    Les photos du shooting « Gilda » me font penser au style de la belle actrice française Mireille Balin. Si vous ne connnaissez, pas voir ci-dessous
    (Mais ne lisez pas son histoire -vraiment trop triste-)

    Bonne continuation pour vos projets…

  32. […] Second Manifeste Camp by Patrick Mauriés and Reveu singulière AAVV Both these books have been published by the intelligent editor L’Editeur Singulier. As they are in french I couldn’t read it accurately, but they are both interesting. Second Manifeste Camp is an important contribution to camp studies by the famous eclectic writer Patrick Mauriés who wrote a lot of articles for FMR. The same author is also featured in the other book Reveu singulière along with other writers such as Jean Touitou, Eva Truffaut, Guillaume Serp and also a little essay by the friend and taletend Louise Ebel. […]

Répondre à Siel Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to top