La Chapelle Expiatoire

05 juin 2017

Looks

TIP: Cliquez sur une image pour l'afficher en entier (version responsive). Vous pouvez ensuite faire défiler les photos avec les touches ← et → du clavier ou en cliquant sur les flèches apparaissant au survol de l'image.

Pictures by Valentine Michel

La chapelle expiatoire est un lieu méconnu qui m’a interpellée il y a plusieurs années de cela, je l’avais découvert dans un de ces fameux guides sur le Paris secret et insolite et j’ai à l’époque maintes fois tenté de le visiter, sans succès toutefois car il était soit fermé, soit en travaux. Aujourd’hui, c’est un des lieux que j’affectionne tout particulièrement à Paris, surtout au printemps où la végétation renaissante en fait oublier le caractère morbide, car n’oublions pas que nous sommes sur les lieux d’un terrible charnier. Peut-être ce d’ailleurs la raison qui m’a poussé ce jour-là à me vêtir de ces tendres couleurs, certains y verront une marque d’irrespect, mais face à la mort j’ai toujours prôné la douceur et la légèreté de vivre.

Le sujet de la Révolution me touche tout particulièrement car il voisine celui d’une de mes plus grandes passions, celle de Marie-Antoinette. Toutefois, malgré la présence sur ma main de ce sacré-cœur stylisé que certains ont pu prendre pour un symbole vendéen, je ne suis pas royaliste pour un sou, et seule l’Histoire m’intéresse. Cette petite chapelle entourée d’un jardin fut édifiée au début du XIXème siècle par Louis XVIII, et repose sur l’ancien cimetière de la Madeleine qui fut malgré lui un important symbole de la Révolution, ce lieu ayant été choisi pour l’inhumation de ces centaines de victimes, des gardes suisses à la noblesse découronnée, en passant par le roi et la reine eux-mêmes dont les tombeaux symboliques (les corps sont à Saint-Denis) reposent sous le silence glacé de cette coupole néoclassique. On y trouve également gravée dans le marbre les derniers mots de Marie-Antoinette à sa belle-sœur Madame Elisabeth, qui ne manquent jamais de m’émouvoir.

Top : Vintage / Skirt : 123 Paris / Shoes : André collection 1900 / Ring : Gripoix Paris

From Paris with Love,

Louise


4 commentaires



  1. Lilouuuu dit :

    Toujours aussi ravissante toi, ton look est sublime !
    Bisou ma belle
    http://lilouuuu.com

  2. Alexandra dit :

    Très beau ! Encore un lieu que je ne connaissais pas que tu me donnes envie de découvrir. L’association des couleurs est vraiment belle.

  3. Jade P. dit :

    On reconnait bien les inspirations de Marie Antoinette dans ta coiffure, ton ruban/collier et ton cache-coeur fleuri – que j’adorerais avoir dans ma garde robe. Il est important de conjurer la mort et tu le fais très justement avec cette tenue poudrée. Tu as tout a fait raison, l’important c’est la vie et le renouveau ! (Ayant perdu des personnes chères cette année, je ne peux qu’être d’accord avec toi ! )
    Très bel article en tous cas,
    Mille baisers lyonnais,
    Jade

  4. Alexandra dit :

    Chère Louise,

    Quelle belle plume, comme toujours! Et cette silhouette poudrée te sied à merveille. J’aime tout autant ces lieux historiques et musées qui sont des parenthèses de douceur et d’émotion à côté de mes passionnantes mais chargées études.

    Bises,

    Alexandra
    @alexasixties

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to top