La Divina Marchesa

18 mars 2015

Looks

TIP: Cliquez sur une image pour l'afficher en entier (version responsive). Vous pouvez ensuite faire défiler les photos avec les touches ← et → du clavier ou en cliquant sur les flèches apparaissant au survol de l'image.

Pictures by Maria S. Varela

« La femme que je vis ressemblais plus à une œuvre d’art qu’à un être humain. Elle avait un long pantalon de brocart d’or maintenu par serré aux chevilles par des bracelets finement ciselés, brillants comme des diamants. Ses pieds étaient chaussés de sandales dorées à hauts talons jetant des feux de diamants. Son profond décolleté se perdait dans une ceinture d’étoffe d’or. Elle portait aux deux doigts deux énormes perles, une noire à une main, une blanche à l’autre, et deux autres perles tout à fait imposantes comme boucle d’oreilles. Un collier de perles faisait plusieurs fois le tour de son cou gracile. Elle jouait nerveusement avec les longs poils noirs du barzoï qui était près d’elle. Un autre lévrier, d’une blancheur immaculée, était allongé près du feu. (…) Elle semblait sortie d’un conte des milles et une nuits mais, paradoxalement, rien ne choquait dans sa personne. Elle était tellement différente des autres femmes que seuls des atours aussi extraordinaires pouvaient lui convenir. »

***

“Her carrot-coloured hair hung in long curls. The enormous agate-black eyes seemed to be eating her thin face. Again she was a vision, a mad vision, surrounded as usual by her black and white greyhounds and a host of charming and utterly useless ornaments. But curiously enough she did not look unnatural. The fantastic garb really suited her. She was so different from other women that ordinary clothes were impossible for her.”

(Catherine Barjansky, Portraits with backgrounds in Infinite Variety)

Casati6 Casati4 Casati8 casati1 Casati2 Casati5 Casati7

Pour en Savoir Plus :

Peut-être serez-vous surpris par le fait que je n’ai pas écrit de texte pour présenter cette icône dont j’ai tant de fois parlé ici, mais la raison en est simple : je compte écrire une vraie biographie sur la Casati pour le blog, comme celles que j’ai pu poster ici dans le passé sur Liane de Pougy ou Sarah Bernhardt, mais il va d’abord falloir que je me remette à écrire ! Bientôt, bientôt…Enfin je l’espère. Toutefois, je vous présente quelques livres à lire absolument en attendant que je vous montre à mon tour mon portrait de la Divine Marquise.

You might be surprised by the fact that I didn’t write a text on the marchesa this time, and the reason is simple : I intend to write a proper biography on the Casati for this blog, lik the ones I have posted on Liane de Pougy or Sarah Bernhardt, but first I have to start writing again ! Soon, soon…Well, at least I hope so. In the meantime, let me introduce you some books that are must-reads if you want to know more about this fantastic character…

$

Tout d’abord, ces deux livres des biographes « officiels » de la Marchesa, Scot D. Ryersson et Michael Orlando Yaccarino, l’un est une biographie et l’autre un « coffee table book » regroupant des nombreux tableaux et photographies de la Casati, à lire en même temps afin de pouvoir joindre l’image au texte. Je dois avouer être impressionnée par le travail de recherche fourni par ces deux passionnés, et un peu jalouse aussi, car ce devait être une quête fascinante, qui est toujours d’actualité car je suis sûre qu’il en reste encore des fragments à découvrir ! L’intérêt du public pour la Casati ne cesse de croître depuis quelques années, et je trouve ça très émouvant.

To begin with, these two books written by the « official » biographers of the Marchesa, Scot D. Ryersson et Michael Orlando Yaccarino, one is a biography and the other is a coffee table book collecting various paintings and photographies of Casati, it’s bets to read these two at the same time, in order to associate image with text. I must confess that I’m very impressed by the years of work done by these two passionate hunters, and maybe a bit jealous too, for this surely must have been a fascinating quest, which is still topical nowadays as I’m sure there are still many treasures to find ! The public interest for Casati seems to be growing and growing over the past years and I find it very moving.

$

Deux ouvrages en italiens que j’espère lire un jour quand j’aurais pu apprendre la langue, la biographie de Dario Cecchi étant un excellente prétexte de motivation ! Mon amie Annalisa, auteure du blog Rocaille et éminente spécialiste du la Marchesa, m’en a dit beaucoup de bien, il présenterait d’autres facettes du personnage, ainsi que des scènes inédites…Quand au second ouvrage, il s’agit de la correspondance entre Luisa et son amant terrible d’Annunzio, je n’y comprends pas encore grand chose, mais c’est sublime à lire en italien..Nul doute que la prose échangée entre ces deux esthètes devait être d’une rare intensité !

Two italian books that I hope to read someday when I’ll master the language, the Dario Cecchi biography being an excellent excuse for motivation ! My friend Annalisa, author of Rocaille and great specialist of the Marchesa, told me a lot of good things about this book, that it has a different light on the character, and contains unheard of scenes…As for the second book, it shows the correspondence between Luisa and her « amant terrible » D’Annunzio, I can’t understand a word of it yet, but italian love letters are so beautiful to read, especially when written by such extraordinary figures, one must expect them to be of a rare intensity !

$

Il y a quelques années, au sommet de ma passion pour la Casati, j’ai recherché avec avidité les livres que je pouvais trouver sur le sujet, en quête de nouvelles informations à me mettre sous la dent. J’ai alors fait des recherches sur les ouvrages mentionnés dans la bibliographie de Infinite Variety et acquis ceux que j’ai pu dégotter ! Au sommaire, des témoignages de contemporains, comme ceux d’André Germain (les fous de 1900 est excellent !) ou d’André de Fouquières (à lire aussi le chapitre de Man Ray sur sa rencontre avec Luisa dans son autobiographie), un roman de Maurice Druon inspiré par la Casati vieillissante des années 50, et les ébauches d’un texte D’Annunzio sur le fameux double de cire de la Marchesa. Pour les fans obsessionnels donc !

A few years ago, at the peak of my Casati crazyness, I was desperately seeking for books that I could find on the subject, in quest for new informations to get my teeth into. Thus, I looked for works mentionned in the bibliography of Infinite Variety and bought the ones I was able to find ! The summary states : accounts from contemporaries like André Germain’s (les Fous de 1900 is an excellent book !) or André de Fouqières’ (also, Man Ray’s chapter on his encounter with the Marchesa in his autobiography), a novel by Maurice Druon inspired by the aging Casati of the 1950’s, and outlines from D’Annunzio on her infamous was doll. For obsessive fans only !

$

Et pour finir, cette très belle bande-dessinée de Vanna Vinci, qui est non seulement très fidèle à l’histoire (ce qui est assez chouette pour être mentionné), mais aussi d’un rare raffinement dans la représentation des décors et tenues rêvées par la Marchesa, qui est quand à elle merveilleusement incarnée sous la plume de Vanna. Dans le fond, la Casati est un vrai personnage de bande-dessinée non ?

And to finish, this very beautiful comic book by Vanna Vinci, which is not only very faithfull to the original story (this is great enough to be mentionned), but also of a rare refinement in the drawing of the decors and outfits dreamed by the Marchesa, whom is so poetically incarnated under Vanna’s pen . Deep down,   Luisa Casati is truly a comic book character, don’t you think ?

***

From Paris with Love,

Louise


44 commentaires



  1. Agoprime dit :

    wonderful style, these photos are very nice!
    http://www.agoprime.it

  2. Lucie dit :

    Toujours très chouette de te voir faire des photos dans un univers qui sort de ce que l’on peut voir sur papier glacé !

  3. Style de Nana dit :

    Ce shoot est absolument sublime !
    Tu es éblouissante.

    A bientôt xx

    Joanna ❤
    http://www.styledenana.com

  4. Camille dit :

    J’aime beaucoup quand tu partages avec nous des ouvrages, des oeuvres, pour découvrir les personnages que tu incarnes! Merci! <3

  5. Nora dit :

    Hello my dear I’m such a fan but lately your website is taking ages to load. Sometimes the pictures do not load at all :( :(

  6. Lucie dit :

    La BD a l’air sympa, aurais-tu d’autres BD en lien avec l’histoire de l’art, la mode ou autre ?Je trouve que les BD rendent plus ludique l’approche à des thèmes qque l’on ne connaît pas forcément bien :)

    • Louise dit :

      Bonne question ! J’en ai seulement quelques unes chez moi mais elles sont chouettes, de Guido Crepax que j’adore (surtout la Vénus à la Fourrure, c’est sublime) et Casque d’or de Anne Goetzinger, autre BD 70’s d’inspiration XIXème. Sinon j’aime beaucoup Daniel Clowes :)

  7. Blossom dit :

    Très beau post! Pourrais-tu indiquer d’où vient la très jolie bague Claddagh que tu portes au petit doigt ? Merci!!

  8. Belladone dit :

    Tu l’incarnes si bien, à ta façon. Certaines pauses et expressions sont mêmes troublantes. Merci aussi pour les références car lorsque l’on cherche des livres sur La Casati, on tombe toujours sur les mêmes.

  9. These photographs are so compelling and speak to the romantic mood I have been in of late. The eyes are so dramatic and I love the historical inspiration.

    Accidental Icon
    http://www.accidentalicon.com

  10. Magnifiques photos !!!
    Deltreylicious

  11. Céline dit :

    Méconnaissable et fantomatique! Tu es juste sublime et tu incarnes à la perfection la Marchesa. Tu nous a tant parlé d’elle, voir cette série de photo me donne l’impression de retrouver un vieille amie. Merci pour ce moment!

  12. Lucie dit :

    J’aime autant la beauté du modèle, l’ambiance, les effets « photos vintage » que le texte qui accompagne. Comme toujours article réussit, inspirant et véritablement artistique.

  13. Anna dit :

    Wow… ! J’adore ce shoot ! Et j’aurais même adoré en voir plus ! :)
    Fan aussi de cette muse, elle m’inspire dans mes créations (je travail dans la mode), et au passage tu es belle source d’inspirations également ! :)
    J’ai hâte de voir cette article biographique de Coré !
    Et merci pour les bouquins conseillés ! Je suis en train d’en chopper quelques uns !

    Bonne continuation Louise ! Et merci pour tout se que tu nous fait partager ! Tu es Divine en Casati !

    A bientôt ! xoxo

  14. Awesome pics! Has a True blood feel to it!

  15. Marina dit :

    Ouh, des frissons ! Tu es sublime !

  16. Byron's Muse dit :

    Wow, the photos are ‘Casati’ style that it’s kind of scary! But I can’t wait to read your biography of Marchesa Casati, I’m sure it will be interesting! :)

  17. A. dit :

    Oh *__*
    Ces photos sont MAGNIFIQUES!!

  18. emmapeel dit :

    Bonjour Louise,
    Il se dégage un bel univers de cette série, avec une jolie silhouette sombre et envoutante.
    Mais d’où vient ce bracelet noir magnifique ?
    Merci à toi.

  19. Matoushi dit :

    C’est toi qui m’as fait découvrir la Casati, quel personnage !
    J’ai épluché toutes les photos que j’ai pu trouver sur internet, et c’est clair qu’elle est vraiment inspirante. Je suis toutefois moins fan que toi, évidemment, même si la passion ne se mesure pas :p
    Quel cadre extraordinaire en tout cas pour ces photos, Venise la grande, la somptueuse, la tortueuse… tu as du savourer la moindre de ses pierres !
    Je profite de ce commentaire pour te demander: as-tu annoncé les résultats des différents concours ? (Lotta Djossou et la soirée cocktail)

    belle journée Louise !

  20. FAUSTINE dit :

    Superbe post! Tu ne pouvais pas mieux l’incarner. Moi qui adore l’Italie je suis ravie et j’en redemande encore!!! :) Ps: j’espère que tu as vu l’expo elle est sympa!

  21. Alexandra dit :

    Une Marchesa plus vraie que nature ! Superbe, j’aime beaucoup l’effet vieilli des photos, on imagine sans peine une créature fantasmagorique évoluant entre les caveaux du Père-Lachaise à la nuit tombée…

  22. Pinch of black dit :

    I love your makeup!

    http://pinchblack.blogspot.ro

  23. Julie dit :

    Une très belle série vénitienne, les tons sont magnifiques. J’ai hâte pour la mini-bio, j’avais beaucoup aimé les précédentes :)

  24. Carolina dit :

    Très belle série de photos. J’aime beaucoup le traitement apporté sur les images qui donne un petit côté films en technicolor trichrome. En tous cas j’attends avec impatience de pouvoir lire le billet que tu écriras sur la Casati, ce type de post est une des choses que je préfère sur ton blog :-)

  25. Alexandra dit :

    Ah, le retour de la Marchesa ! J’aime bien l’effet vieilli des photos. La Casati semble ici plus vraie que nature, on imagine une apparition fantasmagorique et intemporelle errant entre les stèles et les racines du Père-Lachaise…

  26. Gab MacFarland dit :

    .. ce que l’on voit dans les yeux… ce que l’on cache, même ouverts.

  27. Maria clara dit :

    C’est sympa de proposer des livres pas trop cher et trouvable un peu n’importe ou. C’est pas toujours facile de trouver certains ouvrage conseillés par des blogueurs un peu pointus :)

    Très beau shoot, j’y aurais bien vu un beau lévrier aux poils trainants comme la robe !

    <3

  28. Sophie dit :

    Ce shoot est magnifique! Tu l’incarnes à merveille!

  29. Morgause dit :

    Jadore l’ambiance, ça faisait longtemps que tu n’avais pas fait une pareille mise en scène :) !

  30. Oriane Svëta dit :

    On voit de la fumée d’encens et des fragments d’argile en voyant ce post. Je ne connaissait rien de la Marchesa avant aujourd’hui et pourtant c’est une atmosphère très parlant qui se dégage de ces images envoûtantes. On dirait vaguement une fusion entre un détraqueur (oui, oui, dans Harry Potter… ha ha ! Toute une enfance alors ça resurgit à l’improviste de temps à autres) et une virginale figure préraphaélite qui serait devenue mauvaise.

    Donc bravo, comme toujours ! Ces posts avec un caractère très marqués sont mes préférés je pense… Continue avec toujours autant d’enthousiasme ! :D

    Ton tatouage avais disparu ce jour là ?

  31. an unusual and very inspiring look
    love it
    http://www.theitalianglam.com/

  32. Yaël dit :

    Je connais assez peu la vie de la Casati, mais d’après les portraits que je connais le travail que tu as effectué est remarquable!Mention spéciale au portrait 5!
    Tu m’as donné envie d’en savoir plus sur elle. Accaparée par Colette, ces lectures vont rejoindre ma longue liste d’attente ;)

  33. Léa dit :

    Bonjour ! Je suis nouvelle dans la blogosphère et je viens de découvrir ton blog que j’aime énormément grâce à sa grande originalité. Je suis également passionnée d’histoire et d’art et je trouve que tu mets parfaitement en lumière ces deux domaines à travers tes looks. Léa

Répondre à lifestyletalks.wordpress.com Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to top