La Maison Rouge

14 avril 2017

Collaborations | Fashion | Looks | Paris

TIP: Cliquez sur une image pour l'afficher en entier (version responsive). Vous pouvez ensuite faire défiler les photos avec les touches ← et → du clavier ou en cliquant sur les flèches apparaissant au survol de l'image.

Pictures by Pauline Darley

With the Tod’s Sella bag

Coat : Boden / Shoes : Jonak / Skirt : PAROSH / Shirt : Zara

***

A Paris, les couleurs sont rares, car il est vrai que la ville est avant tout connue pour sa palette de mille tons de gris, de ses hautes façades haussmanniennes à son étendue de toits en zinc. A l’image des couvertures de romans de ses grandes maisons d’éditions, notre Paris se veut classique, atemporel et uniforme, loin des panoramas colorés de Rome, Vienne ou St Petersburg. Et pourtant, Paris cache en son sein quelques curieuses explosions de couleurs, souvent méconnues, et que l’on rencontre par hasard au détour d’un chemin. C’est le cas de cette étrange maison rue de la Glacière, dont j’ai découvert l’existence par le bouche à oreille et qui m’a immédiatement attirée, le rouge étant ma couleur favorite ! Peut-être en voyant ces photos vous direz-vous « mais la maison est orange, pas rouge ! », et bien vous aurez raison, car j’ai demandé à Pauline d’en altérer la teinte, afin de la faire correspondre à l’orange profond de mon sac Tod’s.

En me rendant sur place pour ces quelques photos, j’ai réalisé combien cette audacieuse façade semblait toute droite sortie d’un rêve, tant elle détonne au milieu de ce quartier tranquille : autant de rouge, des fenêtres aux corniches, ça en est presque une provocation ! Il faut savoir qu’elle est l’œuvre de l’architecte contemporaine Catherine Dormoy, pour qui le color block ne semble avoir aucun secret lorsqu’on l’on regarde ses autres œuvres, et quand à ses habitants, mystère…On dit souvent que le rouge est une couleur agressive, mais pour moi qui écrit à l’instant dans mon salon pourpre, je le vois comme une teinte réconfortante, presque utérine, qui enveloppe tel un cocon. Peut-être est-ce pour cela que je suis aussi attirée par cette maison rouge…

***

From Paris with Love,

Louise


2 commentaires



  1. Noé dit :

    Très jolie série ! (je ne peux pas le nier, je suis aussi fan de cette couleur …)
    D’ailleurs pour prolonger ce plaisir pour les yeux (et pas que), la Maison Rouge (vers Bastille) va bientôt fermer et organise encore une très bel expo : L’esprit Français. C’est punk, c’est féministe, c’est rouge !
    Et je viens de finir Rouge, Histoire d’une couleur de Michel Pastoureau, c’est un ouvrage magnifique et très instructif que je ne peux que te conseiller !
    Belle journée

  2. Alexandrine dit :

    Je réessaye, on va voir si ça marche (si non, c’est que ça vient de mon pc) ! ^^
    Les couleurs sont merveilleuses, j’adore ce rouge orangé qui est vraiment divin !
    Bon, visiblement je vis une vraie histoire d’amour avec cette jupe, dommage que je ne porte pas de jupe courtes (pas de longues jambes fines, donc…), je la trouve superbe, un beau mélange de sixties et de baroque… Et les chaussures dorées sont très belles également ! En gros, je suis fan (bon, ça change pas de d’habitude en fait…).
    Belle journée,
    Alexandrine

Répondre à Alexandrine Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to top