Les Classiques : Masculin/Féminin

02 août 2013

Looks | Pandora | Textes | XIXème


IMG_8948

IMG_8908

IMG_8927

IMG_8964

Pictures by Pauline Darley

Jacket : The Kooples / Pants : The Kooples / Hat : The Kooples / Scarf : The Kooples / Shoes : Alaïa

363024

George Sand en costume masculin

Avouons-le, au XIXème être une femme se résume à une situation plutôt proche de l’enfer, avec le vêtement comme coquette prison de dentelles : les pieds sont empaquetés dans d’étroites bottines, la jupe force aux pas de geishas, le corset serre jusqu’au trognon et empêche le moindre effort. Pour celles qui se refusaient à la peu envieuse position de bibelot en porcelaine, il existait toutefois un stratagème efficace -mais terriblement risqué-, le travestissement.

En suivant le sulfureux chemin tracé à la pointe de l’épée par George Sand et Mademoiselle de Maupin (l’héroïne travestie de Théophile Gautier, qui se bat en duel comme un homme), quelques rares courageuses s’essayèrent au costume masculin, non sans un inévitable parfum de scandale. Car le mythique habit noir appartient à l’homme, il est même le gage de sa réussite dans le monde (plus on avance, plus il est bien coupé), signe de travail et de respectabilité, et ce n’est pas demain qu’il laissera sa frivole compagne le lui subtiliser….Aux femmes les fanfreluches, à l’homme le costume, point.*

*Au XIXème le féminin est pluriel, le masculin singulier, car elles sont toutes pareilles là où il est forcément unique…

Romaine-Brooks-Self-Portrait-1923

Romaine Brooks (plutôt années 20, mais si beau portrait..)

Comme toutes les manifestations de déviances féminines, cet engouement pour le travestissement se voit aussitôt analysé, disséqué, et bien sûr hautement prohibé…Pour le spécialiste de la femme criminelle (oui, c’est bien une science!), le loufoque Cesare Lombroso, la travestie « se sent comme un homme » ,  «aime par conséquent à porter les cheveux et les vêtements suivant l’usage masculin, son plus grand bonheur est de se montrer (…) habillée en homme ». Quelle infamie me direz vous ! Au XIXème siècle, il suffit hélas d’un rien pour faire monter au créneau les bien-penseurs paternalistes, qui s’étouffent dans leur barbe touffue à l’idée que des monstres en pantalon puissent courir librement les rues ! Après tout, c’est bien interdit par le code civil non ? Allez hop, enfermez-moi ces folles à la Saint-Laz’ !

Puisqu’on est pas à une exagération près, on en fait même une pathologie sexuelle, haut placée au panthéon des perversions les plus infâmes dans le registre du spécialiste ès atrocités, ce cher Krafft-Ebing (« -Vous faites quoi dans la vie ? -Oh, je répertorie en latin les psychopathies sexuelles et vous ? ») . Nos docteurs en sciences obsolètes ne tardent pas à étiqueter ces siphonnées : « Gynandres »et « Viragos » (à prononcer avec force dégoût) viennent rejoindre hystériques et autres nymphomanes dans les méandres des terreurs masculines, « androgynes à la fois répulsifs et troublants des derniers scandales à la mode ». Tout un programme !

mathilde

Missy

Parmi ces bancs de dégénérées des ovaires, une femme -pardon, on avait dit une gynandre- se dresse menaçante au dessus de la masse, prête à rompre définitivement avec le genre féminin…Son nom, Mathilde « Missy » de Morny. Attendez, Morny ??! Oui, vous avez bien entendu, Morny, Mathilde est la fille de Charles -le flamboyant frère utérin de Napoléon III-, l’arrière petit-fille de Joséphine de Beauharnais, et peut-être même fille de Nicolas Ier de Russie (suivant le véritable père biologique). On imagine le scandale…Elle a beau être mariée, Mathilde se fiche des convenances, elle s’habille en homme, aime les femmes et tient à le faire savoir !

Missy est même très chic avec ses cigares et ses complets de drap noir, une élégance décalée qui se réclame du tailoring anglais, à des années lumières de nuées de dentelles froufrouteuses. Puisqu’elle « réalise sa damnation, sans halte, tout droit », on murmure que Missy aurait subi une ablation de la poitrine (tremblements dans la salle), ainsi qu’une hystérectomie (deux femmes s’évanouissent). Serait-ce l’une de ces abominables « sans ovaires » qui hantent les cauchemars du pro-nataliste Zola ? « Un vrai petit homme la petite marquise » nous en dit Jean Lorrain, qui la caricature en Madame Pygmalion allant débaucher des Diane marmoréennes au Louvre, homme « depuis les solides chaussures à lacets jusqu’au petit melon noir crânement posé sur la toison roussie ! »

l_34cb6addb2ae4b0cbfb09e954b55d218

Missy et Colette.

Missy est un vrai personnage de roman, bien caricatural comme le veux le goût XIXème, aussi est-il naturel que cet inverti refoulé de Catulle Mendès (Impuissant devant les femmes, chantant les louanges de cet « amour qui n’ose dire son nom », pardonnez-moi les conclusions faciles..) en fasse l’héroïne de son ode à la « féminie », l’épique Méphistophéla. Elle y devient la monstrueuse baronne Sophor d’Hermelinge,  allant droit « dans le mal, sans défaillance », « épouvantable, posément », car c’est bien connu « la femme qui se virilise définitivement, se déshumanise ». Droite et impeccable dans ses costumes de drap gris, elle adopte dans son vice une rigidité de fonctionnaire, serait-ce l’influence du vêtement sur les mœurs ?

Succombant à son terrible charme allégé en ovaires, d’innocentes vierges se jettent sacrifiées à ses pieds, des mondaines prises d’un irrésistible vertige s’immolent, et Sophor trône dans sa « cour des Miracles femelles du mal », parmi une armée hystérique d’adoratrices du con. Et je vous passe d’autres passages tout aussi subtils où « monte comme un étrange encens l’universelle odeur des sexes de femmes, ouverts ! ».Too much me direz-vous ? N’oublions pas que pour Catulle, « on exagère tout ce qu’on usurpe », et la femme qui dérive un iota de sa destinée de ménagère est forcément contrainte à l’extrême (c’est lui qui le dit !).

colette1Colette

Missy ne se contente pas de s’habiller en homme, elle se comporte comme tel, et entretient grâce à sa fortune quelques pouliches en vogue, dont Liane de Pougy et ce petit prodige parisien dont tous parlent, Colette. On ne sait ce qui choque le plus lors de la représentation du fameux Rêve d’Egypte de Colette et Missy : deux femmes divorcées, l’une nue, l’autre travestie en homme, toutes deux lesbiennes et qui s’affichent publiquement ?  Après un telle attaque gomorrhéenne, la bienséance est sérieusement écornée. A la scène comme à la ville, Colette entretient une tendre liaison avec son « Oncle Max » à l’allure « homasse », et lui emprunte même son costume noir, le temps de quelques scandales. Et il faut bien l’avouer, ça lui donne quand même une sacré allure, beaucoup plus mature que le look d’écolière attardée à la Claudine. Dans Le Pur et l’Impur, souvenirs mélancoliques des débauches passées, elle fait de sa Missy cette « Chevalière » esseulée (Décidément ! Ce n’est pas une femme c’est un personnage !) qui « venue du haut, s’encanaillait comme un prince », traînant son mal de vivre dans une frénésie de conquêtes..Pauvre Missy, il ne fait pas bon d’être transgenre en 1900…

Parmi les amies et amantes de Colette, se cachent d’autres adeptes du george-sandisme : Liane de Pougy travestie en petit page pour la scène des Folies-Bergères, Nathalie Barney qui séduit cette dernière en se travestissant également en petit page, et Renée Vivien très chic, déguisée en Incroyable. Dans la société des adeptes du saphisme, le monde est petit, très petit : Colette est amie avec Renée, qui couche avec Nathalie, qui couche avec Liane, qui couche avec Missy, qui couche avec Colette, qui est amie avec Liane, vous suivez ? Il y a aussi cette coquine d’Emilienne, qui n’hésite pas à afficher un monocle sur son joli petit nez effronté, cigarette au bec à la manière de ces canailles travesties du « Rat Mort », le tripot où se donne rendez-vous le tout-Lesbos. Une mystérieuse Melle X, androgyne en costume et « redoutable épéiste », sculpte de guerrières Jeanne d’Arc à l’esthétique butch, et l’actrice Eve Lavallière joue « par goût à la ville les rôles de travesti dans lesquels elle triomph(e) à la scène » . Autre tribade, la peintre des beautés agricoles Rosa Bonheur, parvient à obtenir une autorisation préfectorale pour pouvoir porter le pantalon, à renouveler certes tous les six mois. C’est déjà une grande victoire !

tumblr_mhx3o1vi0P1qh7m29o1_500

Emilienne

Tremble morale ! Car ces gynandres exhibées sans pudeur ne sont hélas que la partie immergée du vice rampant qui se propage insidieusement dans toutes les couches de la société, jusque dans la sacro-sainte aristocratie. Plus encore que l’amour qui n’ose dire son nom, c’est le travestissement qui alarme le pseudo-chercheur Cesare Lombroso, auteur reconnu de l’acclamé La femme criminelle et la prostituée (ah ça, quand il s’agit de dire des horreurs sur la femme, tout le monde trouve ça formidable !). « Le mâle, c’est légal » disent les prostituées saphiques, à condition bien sûr de ne pas lui piquer son costume…

Armé d’une irréprochable rigueur scientifique faite de proverbes et d’exemples littéraires, notre ami Lombroso pourfend les ignominieuses voleuses de virilité masculine, que le port du pantalon transforme inévitablement en sadiques criminelles. En particulier une certaine Charlotte V, descendante d’une noble famille hongroise et travestie depuis l’enfance, qui vécut comme mari et femme avec sa compagne, simulant un pénis -et même l’érection- devant la belle-famille grâce à un gant dans la braguette ! Mais le généreux anthropologue nous révèle l’antidote à ce poison des mœurs, grâce à un moyen infaillible pour reconnaître les gynandres : sous leur costume masculin, elles sont poilues, étroites et leurs extrémités sont petites. Ouf, la société est sauve, heureusement que Cesare était là !

tumblr_l3pzlo1qU21qzc1ebo1_500

Carte Postale 1900

Apothéose du décadentisme absolu, les années 1890 sont le théâtre d’une telle célébration de l’homosexualité qu’elle en deviennent les « mauve nineties », où Sodome et Gomorrhe règnent en maîtres. Enfin, en France du moins, et ce dans le secret des cercles artistico-mondains, car en Angleterre c’est une autre paire de manches (suivez mon regard…pauvre Wilde!). Nulle courtisane à la mode n’oserait clamer une banale hétérosexualité -cela fait trop province-, et tout wannabe artiste-décadent (le désespoir est une profession à plein temps !) rêve de pénétrer un jour le très fermé monde des intimes de Jean Lorrain, qu’on entoure d’une lueur glauque de débauches occultes…En plus des indispensables teint bistré et regard morphiné, il est désormais de bon ton d’afficher une androgynie des plus louches, en jouant avec les codes baudelairiens de l’étrange beauté du bizarre. Maniérés et couverts de gemmes, affectant « une jolie meurtrissure », les hommes ne sont plus tout à fait hommes, et selon la lois des contraires, les femmes se virilisent..A la gynandre répond l’urninge : l’homme devenu femme. L »inversion des genres n’est pas seulement une mode, c’est un art de vivre.

Œuvre phare des « mauve nineties », Monsieur Vénus est le manifeste des amours troubles entre l’urninge et la gynandre, roman d’une « femme qui aimerait les hommes et avec des moyens que vous devinez (…) -l’art mécanique imite tout- les enc(ule) ». Ca a le mérite d’être clair ! A cet alléchant synopsis s’ajoute l’aura tapageuse de l’auteur, cette mystérieuse écrivaine au pseudonyme androgyne, que le lecteur averti associe assurément à cette Rachilde dont les journaux tremblent des bruyantes provocations…Une amazone, encore ! Tantôt Rachilde, tantôt Jean de Chilra, cette impertinente en pantalon (avec une autorisation préfectorale, excusez du peu !) n’a que faire des écoeurantes mièvreries réservées au écrivaillons féminins, elle sera « hommes de lettres » et tant pis pour les misogynes du Tout-Paris littéraire ! Contrairement aux poules entretenues qui font les gros titres des mondanités faisandées du Gil Blas, Rachilde n’a pas besoin d’un bailleur, car l’homme, c’est elle. Bon, en réalité Rachilde était certes mariée (et eût une aventure -forcément- malheureuse avec Catulle Mendès, alias Monsieur « toute la nuit, il me lit des vers…le matin, il me rate »), mais ça ne l’a pas empêchée d’envoyer valser l’ordre moral avec les alter-egos démoniaques sortis de sa plume mordue..

Romaine_Brooks_-_Una_Troubridge

Romaine Brooks, Una Troubridge.

Mais revenons à notre Monsieur Vénus ! Redoutable émasculeuse, la très émancipée Raoule -à ne pas confondre avec Rachilde- tombe sous le charme facile d’un jeune homme au corps de « Vénus Callypige », le Monsieur Vénus en question. Assez bête et plutôt pute, ce Monsieur Vénus sera savouré comme un caprice de trottoir, et entretenu grassement dans une oisiveté de parvenue par son « honnête homme » en complet noir, qui porte le gardénia à la boutonnière et le clac haut sur la tête. Ce scénario vous rappelle quelque chose ? Il est la courtisane, elle est le riche banquier. Dans ce luxe mauvais genre, le coquet cocotte se vautre sans retenue, tant et s’y bien qu’il finit par glisser dans les bras d’un autre (Un homme donc).

Le malheureux est tué lors d’un duel, mais loin de se tourmenter, la matérialiste Raoule transforme les restes de feu son amant en un automate sexuel de plus perfectionnés, articulé par « un ressort disposé à l’intérieur des flancs (qui) correspond à la bouche et l’anime en même temps qu’il (lui) fait écarter les cuisses ». Après tout, chacun son truc non ? Au moins il lui épargne les désagréments d’un babillage incessant…Désormais, ce n’est plus la femme fatale qui est la perte de l’homme, mais la femme-homme, en l’attaquant sur son propre terrain. Justement, le valet de Maupassant raconte qu’une mystérieuse androgyne vêtue de gris aurait transmis à son maître la syphilis qui lui fut fatale. Goule en « costumes tailleurs », elle glissait avec une raideur de pantin désanimé, « sans que son visage, qui paraît de marbre, ait fait le moindre mouvement », accomplissant le mal en digne héritière de Méphistophéla, « sans défaillance ». Dans cette ère nouvelle d’inversion des genres, Galatée porte le pantalon, et fait de Pygmalion sa chose. En attendant les Garçonnes..


70 commentaires



  1. Madame dit :

    J’aime beaucoup l’ambiance qui se dégage de tes photos. La tenue, le décor, tout. Bravo pour ce shooting ^^

  2. Lara dit :

    Grande, grande classe.
    Merci pour cette article fort interessant !

  3. Emilia dit :

    Cet article est génial, j’adore le thème, tellement intéressant, on pourrait passer des heures à se documenter là dessus !
    En plus, malgré le fait que tu sois magnifiques avec tes robes « habituelles » je trouve que le pantalon cintré comme ça te va à ravir.

  4. Shiu Li dit :

    Magnifiques photos… et tes cheveux… j’adore °_°

    xx
    Shiu Li

  5. Madeline dit :

    J’ai adoré cet article une fois encore : passionnant ! et j’aime les photographies (dont j’ai déjà vu certaines dans le livre des cocottes)

  6. exilda dit :

    J’adore quand – dans « Mes cahiers bleus » – Max Jacob ne sait pas si Missy est une fille ou un garçon lors de son séjour chez L.D.P ! C’est amusant ! Je l’imagine tout bedonnant avec son œil noir la scrutant et se disant : « mes réflexions sur son sexe va perturber mon travail hum hum ». Haha !

    Les cheveux lisses te vont bien. Il y a un côté Lou Doillon ! Et le violet aussi :) Nous avons décidément les mêmes goûts !

  7. María dit :

    Si tu comprends un peu l’espagnol ou si tu trouves qlqn pour te traduire, je te recommande une historienne espagnole: Estrella de Diego. Dans son livre « El andrógino sexuado » (en français: « L’androdyne ssexué ») on analyse le processus de travestisme et de changement de genre d’une façon passionnante.
    Magnifique ton article

  8. V. dit :

    Superbe article !

  9. clementine dit :

    j’aime beaucoup quand tu écris ces articles, et je te fais confiance d’une certaine façon, mais c’est vrai que j’aimerais que tu cites tes sources plus souvent

    bises

  10. MissPrecious69 aka Fanny M. dit :

    Superbe article, lu en entier. Ta plume est magique pour apprendre, claire & avec une point d’humour! Tu es très sexy en homme n’en déplaise à mon hétérosexualité ;)
    Je te conseille le livre de recueil de lettre de Colette à Missy. Une pure merveille.

  11. « MA CHÉRIE, MA CHÉRIE, ty es soublaïme ». Cristina Cordula voice.

    Amour, licornes et paillettes sur toi. <3

    Florian,
    http://www.like-enchanted.com

  12. milex dit :

    I love your artistic soul

  13. Azlyght dit :

    Article très intéressant, merci =) les illustrations notamment viennent très à propos.

  14. josephine dit :

    Every time I come to your blog, I look in wonder how very inspirational and creative one must be to have and such an energy. And so you are, I worship you litteraly because I can come here and enjoy, learn and be inspired in so many ways. please, don’t ever change!

    p.s. it would also be great if you could put « englih translate » button like you used to have before, google translate doesnt’ work for me, it can be pretty confusing sometimes. best wishes!

  15. Solène7 dit :

    Encore une fois, j’ai appris des choses grâce à cet article, merveilleusement bien écrit =)

    La tenue que tu as choisie est superbe aussi, j’adore ces couleurs!

  16. Mush dit :

    J’adore ton blog,et j’ai pour rituel de le lire avec la plus grande assiduité.
    Je n’ai pas pour habitude de laisser de commentaire ou une quelconque trace de mon passage, mais ton article est une telle merveille qu’il me fallait te dire dire combien j’aime ta plume, les sujets abordés, la documentation généreuse(et qui me donne tant d’inspiration dans mes futures lectures) de magnifiques illustrations, ainsi que le ton impertinent et l’immense sourire que j’ai à te lire quand le sujet abordé se pare d’une couleur qlq peu misandre^^

    Merci pour tout ces beaux moments que j’ai eu à te lire et à apprécier la créativité de ton style et la façon que tu as de t’incarner en tant que femme

  17. oenothera dit :

    oh!! génial!! j’aime quand tu parles des genres!

    Tu as tiré ces informations de livres spéciaux sur le genre et les personnages ou juste récolté ça au fil de lectures d’un autre thème?

    Bravo en tout cas! j’aime te lire!

  18. Anna Gie dit :

    Je regarde votre blog depuis longtemps! Pour moi, c’est idéal! J’ai juste commencé à mener mon blog, mais je dois admettre que vous êtes une grande source d’inspiration pour moi. Félicitations pour le niveau de photos et d’informations sur l’art!

    illustranja.blogspot.com

  19. Valentine dit :

    Habituée à te voir ultra féminine, c’est une magnifique surprise que de te voir en « dandy » et OH MY ! tu es sublime !!! ça te réussit, vraiment ! A mettre directement dans ton top 2013 ;) C’est « simple », c’est chic, c’est BEAU !

  20. Chu dit :

    Comment ne pas être choquer de savoir qu’en 2013 des petites filles sont obligées de se travestir en garçon pour seulement « vivre »^^

    J’avais vu ce reportage sur la chaîne parlementaire « Tu seras un garçon ma fille »

    On les appelle les « Bacha posh »

    http://www.youtube.com/watch?v=XsFzalE2n44

    Ce que j’aime dans les habits c’est que cela raconte une histoire pour chaque individu^^
    J’espère qu’un jour la façon de se vêtir sera une liberté pour tous^^

    Chu

  21. Dauphine R dit :

    Oooh, j’adore Romaine Brooks! J’ai eu la chance de découvrir quelques-unes de ses toiles, dont cet auto-portrait, dans un musée de Washington au printemps dernier, et suis aussitôt tombée sous le charme de cette artiste. Je n’ai pas le temps de commenter systématiquement, mais te lire est toujours un régal :-)

  22. Clémence dit :

    Ton blog est une véritable mine d’or. Si j’aime tes posts « look », que je trouve très inspirants, j’adore encore plus tes écrits, qui sont si cultivés et si bien écrits ! Tu devrais vraiment songer à écrire un livre :).

  23. So bold and dramatic – Absolutely love this!

  24. Maria dit :

    Brilliant essay!

  25. LadyLynch dit :

    Ton article est très bien écrit, j’admire ta syntaxe parfaite. Et il est bourré d’informations intéressantes. Je ne savais pas du tout que ce phénomène existait durant cette époque.

    La couleur aubergine te va à ravir bravo pour cette article qui, j’imagine, t’as demandé de la recherche et du travail :)

  26. KizzyDoll dit :

    Superb doll. Love this look and the article is marvellous. This is a great interest of mine. Fantastic read…I hope you are well my dear Xxx

  27. Delilah dit :

    Oh my you look so clssy and beautiful!

    Delilah,
    dancinginmyawkwardarms.blogspot.com

  28. Maria dit :

    Second comment, because I just thought of it: this book on women criminals and prostitutes, wasn’t it the one in « Apollonide »? Remember that scene when a woman is reading it and crying?

  29. Zouip dit :

    Bon je ne sais pas comment faire pour t’envoyer un message privé ou quoi, donc je t’écris ici bien que ça n’ait aucune sorte de rapport avec ton article. J’ai besoin de conseils. J’ai fait un an d’histoire de l’art et je pense continuer à étudier cette discipline, seulement je ne sais absolument pas où ça mène, je veux dire « concrètement ». Parce que oui conservateur au Louvre c’est un beau métier, mais un peu utopique. Alors voilà je voudrais savoir où tu étudies, ce que tu comptes faire, ect ect. Si c’est pas indiscret of course. Et si tu peux me répondre sur mon mail aussi si ça te dérange pas parce que là au milieu de tous es commentaires je trouverais jamais . xx

  30. AMAZING ! j’aime ton écriture, mais si on s’y perd un peu avec tous ces protagonistes,mais c’est bien d’avoir un peu d’histoire !!!!!

  31. Je commente rarement mais je me devais de te dire que j’ai trouvé ce billet passionnant à lire, comme tant d’autres. L’écriture te sied décidément à merveille Louise!

    cicelystore.tictail.com

  32. Live dit :

    J’adore te lire, je pourrais te lire pendant des heures…alors à quand un 2ème mémoire ou carrémént un livre? te faire éditer ça ne te tente pas? Bonne continuation

  33. Tiphaine dit :

    J’adoore ces photos! le look est vraiment top ! cette couleur est très jolie, avec la classe du noir et la finesse des chaussettes en dentelle ça donne un super résultat !
    vraiment j’adoore !

  34. Mlle Camélia dit :

    Magnifique billet! Tu es une source inestimable d’infos pour la jeune femme moderne, chère Louise.
    Bisous

  35. Justine Paper dit :

    J’adore tu es magnifique !
    D’une grande élégance et d’une grande féminité
    et cette couleur est divine !

  36. Coline dit :

    Bonjour Louise,

    Je te lis régulièrement mais n’ai jamais posté de commentaire…
    Car si je partage ton amour de l’art et admire tout le travail qu’il y a derrière chaque shooting ainsi que tes talents d’écriture, le rendu « visuel » ne me touche pas systématiquement.

    Or là je dois te le dire, je n’ai t’ai jamais trouvé aussi belle que sur ces photos :)

  37. Anna dit :

    Ces photos et cet article sont sublimes ! Et hyper documenté ! Je rejoinds Live, tu mérites vraiment d’être publiée !

  38. Myriam dit :

    Merci beaucoup pour ce très bel article, passionnant et très bien écrit.
    Pas l’habitude de te voir en pantalon mais cela te va très bien aussi.
    Pas trop compliqué pour marcher avec de si hauts talons ?
    Myriam.
    http://www.lepetitmondedemyriam.blogspot.be/

  39. Laura dit :

    J’adore ces photos et ton univers. Tu es très jolie, et quel qu’en soit ce que disent les gens, ne les écoute pas et reste telle que tu es.

    Laura

    • Louise dit :

      Madame : Merci beaucoup !!

      Lara : C’est gentil, ça change je trouve ! Merci pour l’article :)

      Emilia : Ah ça me fait TROP plaisir, j’y ai mis tellement de coeur et d’intensité ! J’avoue que j’avais peur que ça ne m’aille pas du tout, mais j’aime bien ce changement, ça sort de mes habitudes !

      Shiu Li : Merci !!!

      Madeline : Oui en particulier la carte postale, mais que j’ai eu un mal fou à retrouver sur le net (j’ai essayé tous les combinaisons mots de recherches possibles, en français comme anglais et finis par trouver sous « vintage cross-dressing »). merci pour l’article !!

      Exilda : Oh quel beau compliment !!! Merci <3
      Hahaha ce Max Jacob, sacré personnage lui quand même, ses disputes avec Liane me font bien marrer !

      Maria : Hélas je l'avais appris mais j'ai tout oublié !! J'essaierais en français on ne sait jamais, merci pour le conseil ;)

      V : Merci !!!

      Clémentine : C'est un peu lourd au niveau de la forme, on ne peut pas faire de notes de bas de pages sur wordpress, et il y a beaucoup de sources...Je pense que oui, on peut me faire confiance, c'est pas comme si je passais pas ma vie à lire, je crois qu'il serait injuste de dire que ma culture est de al confiture ou de recrachage :) Surtout que je n'ai jamais vu une étude sur ce thème ailleurs !

      MissPrecious69 : Oui, j'ai pu voir ça lors de mes recherches, de toute façon tout ce qui concerne Colette m’intéresse, j'adore sa sensibilité et sa plume, elle me touche très profondément..Merci pour l'article, c'était assez délicat car j'avais peur d'être too much, mais j'ai adoré l’écrire !!! En deux jours en plus, c'était l'inspiration immédiate :D

      Like-enchanted : Héhé c'est chou !!

      Milex : Oh thank you, it means a lot to me !!!

      Azlyght : Merci beaucoup, contente que ça t'ai plu ;)

      Josephine : I'm so sorry for the translation, the thing is that when my text is quite long like this one, an english translation on the same post will be a bit too discouraging for teh reader, because it will look a bit too "heavy", do you see what I mean ? I'm trying to find out how can I put back the english version of the blog, without all the bugs..But don't worry I won't forget about that, it's really important to me that my english readers can read these posts too !!!
      Thank you SO much for the sweet words, that is extremely nice and it give me so much energy for my projects, it's what makes me want to always go further and further, so thank you so much for the support, it really means a lot to me <3
      Love from paris !

      Solene : Merci beaucoup, c'était le but alors mission accomplie ;) C'est gentil !

      Mush : Ahlalala que ça me fait plaisir ce que tu m'écris, surtout en ce moment ou depuis quelques mois ma confiance en moi est portée disparue :) Je remets tout en question et me trouve absolument pourrie, trouve mon blog pourri, ect..Mais l'écriture c'est devenu ma "raison de vivre", j'ai tellement envie de progresser, d'aller plus loin, que chaque encouragement m'est très précieux..N'hésites pas si tu as quelques critiques aussi, ça fait progresser aussi ! Je garde tes mots dans mon coeur, merci <3

      Oenothera : C'était délicat mais je suis contente d'avoir abordé le sujet ! A la base j'en avais parlé un peu dans mon mémoire, quand j'aborde un sujet c'est jamais vraiment planifié, chaque chapitre avait une progression naturelle de thème en thème, en fonction de mes recherches. Je lis beaucoup, et parfois quand je trouve pas mal d'infos sur un sujet dans plusieurs livres, j'en fais la synthèse et je me dis que c'est un bon matériel pour écrire ! Bon c'est pas très clair ce que je dis parce que chez moi c'est toujours à l'instinct, je planifie pas trop les choses :D

      Anna Gie : Merci merci MERCI !!! Ca me fait ultra plaisir ! Merci un milliard de fois pour cette fidélité...J'espère ne pas te decevoir ;)

      Valentine : C'est gentil ! J'avais un peu peur que ce soit hideux mais j'avoue c'est pas mal. J'avoue cependant que si je trouve le rendu en photo super, je me sens pas à l'aise avec dans la vie, je me sens pas sexy, je suis pas habituée à être en pantalon alors je me sens pas confortable (c'est debile !), il faut encore que je passe un cap pour oser plus souvent !

      Chu et Myriam : Très intéressant ces bacha posh, je ne connaissais pas, merci de m'en avoir informée. La condition, des femmes au Moyen-Orient est déplorable, ça me soulève le coeur... Hélas ça ne semble pas s'améliorer d'un iota, et ça n'est pas près de le devenir..Je les plains et les admire pour leur courage. Quand je trouve que certaines personnes se plaignent un peu trop (moi y compris !), je dis toujours "regarde ailleurs", car il faut être très reconnaissant de la chance que l'on a..

      Dauphine R : Ah la chance !! Je n'ai jamais vu une de ses toiles !! Son autoportrait est incroyablement intense...

      Clémence : Oh merci !!!! Tu sais j'adorerais..Mais je en sais pas si un éditeur voudra un jour publier les recherches d'une blogueuse mode de 25 ans..Et je pense que j'ai encore des progrès à faire sur le style, trop de répétitions encore,e t quelques automatismes dont je dois me débarrasser..Mais ça me fait TRES plaisir que tu penses que j'en sois digne <3

      Caity : Thank you dear !

      Maria : Thank you so much ! So sorry for the lack of translation in this post, I'm working a improving the english version of the blog :)

      LadyLynch : Ah c'est vrai ? Justement j'avais peur que ce soit un peu lourd, ou que les tournures soient trop répétitives, ou même invraisemblables :D J'ai une écriture très (trop ?) instinctive..Merci mille fois, ça me fait vraiment vraiment plaisir...

      KizzyDoll : Thank you love ! I'm so sorry that there is no english translation, but I was afraid that if I put french+ english text on the same post, it will be a bit too heavy..I had an englih version before, but there was a LOT of bugs, so I need to fix it soon !!
      Kisses <3

      Delilah : Thank you so much !

      Maria : Yes, exactly ! I forgot about it, thank you for reminding me :) There is also a reference in the serie Maison Close, in which the prostitutes are visited by a doctor of that kind, that study their body and genitals.

      Lucy : Merci !!! <3 back !

      Zouip : J'aimerais beaucoup t'aider, mais je ne suis pas conseillère d'orientation :s Chaque profil est différent, chaque cursus est différent, et je ne sais pas ce que tu veux faire plus tard..C'est très délicat et difficile pour moi de te dire quoi faire, car je ne maitrise pas le sujet et j'ai peur de mal te conseiller ! Moi j'ai fait un cursus d'histoire de l'art à l'ICP, puis un diplome à l'EHESS (en sciences sociales et non histoire de l'art), et depuis j'ai arrêté et ne pense pas reprendre mes études, donc je ne pense pas que ça te soit d'une grande aide. Surtout que je ne veux pas être conservatrice ou travailler dans l'histoire de l'art. Je trouve que c'est un secteur très fermé, ou il est quasi impossible d'avoir un job. Et il faut que je gagne ma vie aussi, alors qu'en histoire de l'art c'est plus genre "fais dix ans d'études et peut-être tu auras un stage après". Franchement à chacun son parcours :) Essaie de te renseigner auprès de tes camarades de cours, ou à la scolarité de ta fac, je pense qu'ils t'aideront mieux que moi.
      (Par contre il aurait été gentil et poli de me dire un merci à la fin de ton message, "Et si tu peux me répondre sur mon mail aussi si ça te dérange pas parce que là au milieu de tous es commentaires je trouverais jamais" car je ne suis pas non plus à la disposition des gens, tu as peut être la flemme de regarder les commentaires mais moi je suis aussi très occupée et je n'ai pas forcément le temps de t'écrire un mail, tu comprends ? Désolée, je dis pas ça méchamment du tout, mais ça m'a un peu chiffonnée quand même :) )

      Meili-Amélie : Ah désolé, c'est vrai que pour moi je les connais par coeur héhé ;) Tu sais, c'est bien de me dire ça, car du coup j'ai réfléchi, et je me dis que si je continue souvent à parler du Paris 1900, je pourrais peut-être faire une sorte de petite glossaire des personnages récurrents, un sorte de qui est qui de l'époque. Qu'en penses-tu ?

      Cicely W. Stone : Merci merci !!! Je radote surement, mais quel bonheur c'est pour moi que d'avoir trouvé cette nouvelle passion !! Depuis que je suis petite j'ai toujours deploré de n'avoir aucun talent artistique, ni peintre, ni musicienne, ni tragédienne, ni rien..Moi qui voulait tant être une artiste, mon rêve depuis qui je suis née ! Et enfin je l'ai trouvé, mon "truc", l'écriture !! Finalement je n'étais pas si douée en rien ! Et c'est grâce à vous que je l'ai découvert, et depuis c'est mon insuline !! Et toujours un immense plaisir, vraiment j'ai trouvé ma voie, j'adore ça !! Alors merci pour les encouragements <3

      Live : Tu parles j'adorerais !! Ce serait mon rêve même que d'être éditée ! Mais je suis encore trop peu expérimentée, les connaissances sont là car j'ai beaucoup amassé au fil d'années d'intenses recherches, mais le style est encore balbutiant..J'ai peur qu'on me rit au nez ! Mais bordel qu'est ce que j'adorerais..Je sais déjà ce que serait mon premier livre !! je l'ai déjà dans ma tête !!!

      Tiphaine : Merci beaucoup, c'était casse-gueule au départ (le pantalon c'est ma phobie vestimentaire :D) mais contente que ça plaise finalement ;)

      Melle Camélia : Oh, ces mots me vont droit au coeur..Je ne sais pas si je mérite autant, mais un immense merci..vraiment <3

      Justine Paper : Merci beaucoup Justine, c'est adorable !!! :)

      Coline : Je comprends, je me suis un peu spécialisé ces dernières années, mais j'essaie de revenir à un style plus épuré, ou au contraire d'aller sur des terrains inconnus, et c'est ce que je préfère, j'adore surprendre, faire le caméléon, me transformer ! Merci pour ce très beau compliment !

      Anna : Oh tu es la troisième qui le le dit dans cet article, ça me fait tellement plaisir !! C'est mon rêve tu sais..Je crois que si ça arrive je me dirais "bon maintenant que j'ai réalisé mon rêve le plus fou, que faire ? :D" En tout cas, je compte bien me battre pour y arriver, et pour le moment ça veut dire, travailler, progresser, continuer les recherches, écrire plus..

      Myriam : Merci beaucoup !! Ben figures-toi que ces talons sont des chaussons, et crois-moi c'est une fille qui ne peut pas faire le moindre mètre en louboutin qui te dit ça, donc je suis pas du tout une warrior du talon. J'ai très vite mal aux pieds et j'aime pouvoir marcher très vite et faire des folles soirées dans mes bars préférés donc il me faut du pratique, et franchement les chaussures Alaïa c'est toujours incroyablement confortable, un vrai miracle, je sais pas comment ils font..J'ai la chance d'avoir une amie qui y travaille et d'avoir pu aller à leur grande braderie il y a deux ans, mais dans leur bureaux du marais ils ont à droite dans la cour une petite boutique qui vend les anciennes collections à prix réduits, je te conseille de checker si jamais :)

  40. KizzyDoll dit :

    Louise…it is ok. My computer always translates it for me anyways, although some of the translation isn’t so great, hahaha. But, thankfully I can read a little bit of french and work my way through it. So, I didn’t find it too hard. I hope the bugs get sorted for you, so it is easier. But, I enjoyed this. It is nice for a change. I do not wear pants so much. I like androgynous looks, but not always for myself, but sometimes it is nice to do this look and be different and experience the different looks you are given, words you hear or feel. Have a sweet day my dear <3 xxx

  41. lalectrice dit :

    Délicieuse lecture, merci ! Et nous attendons donc maintenant l’entrée des garçonnes…

  42. Lisa dit :

    Très intéressante thématique et plutôt originale. C’est marrant car généralement on sait que beaucoup de femmes se sont « travesties » dans l’histoire, mais on ne traite que rarement du pourquoi du comment et de ce qui s’en est suivi.
    J’ai appris quelque chose aujourd’hui :) merci

  43. Ces photos et cet article sont sublimes ! Et hyper documenté ! Je rejoinds Live, tu mérites vraiment d’être publiéeee !!!!

  44. Anna Keat dit :

    J ai ete captivee – pour ne pas changer :)

  45. lalectrice dit :

    Ah, et sur ce thème tu as le livre, comme toujours très bon, de Laure Murat, La loi du genre :
    http://www.amazon.fr/La-loi-genre-culturelle-troisi%C3%A8me/dp/2213620423
    Bonne lecture!

  46. lalectrice dit :

    (hum, oublié le sous-titre qui est plus parlant : Une histoire culturelle du troisième sexe, c’est le livre tiré de sa thèse soutenue à l’EHESS :
    L’invention du troisième sexe : sexe et genre dans l’histoire culturelle (1835-1939))

  47. Maria dit :

    French is fine. I can’t speak or write in it now, had no practice in years, but I understand perfectly, it’s no problem :)

  48. Charlotte dit :

    Je crois n’avoir jamais laissé de commentaire (ou peut être si haha, ça fait longtemps que je suis ton blog alors sait-on jamais !)

    Je voulais te dire que cet article m’a tout particulièrement intéressée. Je trouve que le sujet est tellement vaste, d’où l’impression que ça part dans tous les sens avec plein de noms dont on est pas forcément familier, bref je répète des comms précédents. C’est juste un ressenti, je suis consciente du travail qu’il y a derrière et je serai incapable d’en faire autant !

    J’ai passé quelques heures sur internet à lire le bon docteur Lombroso (on trouve la femme criminelle sur le site de la bnf), ça m’a fait halluciner sa « méthode scientifique », son argumentation. La table des matières … hahaa
    Je me demande .. si sa pensée avait un grand écho à l’époque ? Et ça donne envie d’en savoir plus pour comprendre comment on a pu théoriser des choses pareilles (ça fait froid dans le dos)

    Pour clore ce comm trop long, j’espère que tu vas continuer sur ta lancée. Ton parcours est inspirant (en fait je crois que je m’identifie à ta « recherche-découverte d’une passion ». on croise les doigts ^^)

  49. Chu dit :

    Je suis contente que ma vidéo ne soit pas passée inaperçue^^

    Je trouvais que cette vidéo allait bien avec ton article »MASCULIN/FEMININ^^

    Je ne sais pas si tu connais cet ouvrage^^

    Mais quand je vois cette vidéo cela me donne trop envie d’acheter ce coffret^^

    http://livre.fnac.com/a2710732/Collectif-100-000-ans-de-beaute

    ☆Chu☆

  50. Anna dit :

    Tu as bien raison, continue d’écrire car ta plume progresse indéniablement !
    Je te suis régulièrement depuis, ouf!, des années ! Sans ne jamais vraiment commenter mais je DOIS te dire à quel point j’aime la tournure que prend ton blog depuis quelques temps. Là où le format internet pousse de plus en plus de personnes à réduire leur contenu, à faire du vite lu vite oublié pour poster absolument tous les jours et faire le buzz, j’ai l’impression que le tiens mûri, s’étoffe… J’ose à peine imaginer le travail qui doit être fourni derrière ! Tu mérites vraiment d’aller loin et je pense que tu es très exactement sur la bonne voie :)

  51. Coralie dit :

    Le style ta va à ravir ! Mention spéciale au chapeau ;)

  52. Alice dit :

    Bonjour Louise,

    Un petit commentaire pour te dire que j’admire beaucoup ce que tu fais, c’est un superbe travail !
    C’est un plaisir pour moi de te lire tous les jours et de me sentir transportée dans un univers si magique. Ta connaissance artistique m’impressionne et je dois dire que j’en apprends beaucoup grâce à toi !

    :)

  53. Lilsirene dit :

    Article fascinant, comme toujours! Louise, je suis pendue à ta plume, et j’attends avec impatience ton prochain texte. Celui-ci m’a donné une envie incommensurable de lire M. Vénus… Pourrais-tu en rappeler les références, je ne les ai pas trouvées. Merci d’avance,
    Lilsirene

  54. Alina Savin dit :

    Merci infiniment pour cet article. Tu es tres intelligente. J’aime bien ton ecriture.

    Tahiti Street Style:
    http://alinasavin.blogspot.com

  55. delphine dit :

    Bonjour Louise
    trés bel article,trés beau stylisme(tu devrais mettre des pantalons plus souvent).
    ça m’a donné envie de me plonger dans la vie de Colette.As-tu des références sur ce sujet ?
    merci et bonne continuation sur ce blog trés inspirant et réussi.

  56. Morgane dit :

    Le style, toujours le style ! Tu es unique vraiment ! Et ça me donne envie de te dire merci, du fond du coeur pour tous ses jolies clichés et cette incroyable culture que tu nous transmets !
    Bisous

  57. Savanna dit :

    This is so great. The fashion and art in here is bold and fun! Thanks for running such a trendy womens fashion site!

  58. Hanna dit :

    Je vais sans doute me faire lyncher de poser une question aussi futile sur un article pareil ( très intéressant d’ailleurs ! ) mais quel est la couleur que tu as dans les cheveux ? Elle me fais rêver, je veux la même ! C’est toi qui te la fais ou le coiffeur ? Et tu es bien brune ou châtain au départ, non ? Enfin voilà bref, j’adore tes cheveux et ce style masculin/féminin qui te va si bien, quelle est belle cette Louise !

  59. MAB dit :

    Salut! je ne sais pas si ça a déjà été dit dans les commentaires, mais bon, flemme de tout relire:

    Max de Morny n’était pas une femme lesbienne, mais… ce qui correspondrait aujourd’hui à un homme trans hétérosexuel. Une personne transgenre, comme tu le fais remarquer. Il change de nom, est un des premiers à subir une masectomie puis une hysterectomie, parle de lui au masculin. Ma source: un recueil d’articles sur les transidentités,
    http://www.amazon.fr/Transidentite-changements-individuels-debat-societe/dp/2296566375/ref=sr_1_4?ie=UTF8&qid=1376475145&sr=8-4&keywords=transidentit%C3%A9s
    dans un article qui parle très justement de l’invisibilisation des Hommes Trans (ou FTM pour Female to Male.
    Ces derniers étaient et sont toujours considérés par les médias comme des femmes lesbiennes. Pourtant, Max de Morny n’a pas été le premier dans l’histoire à vouloir changer son corps pour que ce dernier puisse être accordé à son genre ressenti!

    C’est une remarque qui peut paraitre anecdotique pour une personne non-trans/queer/lgbtq, mais c’est vraiment un point important dans l’histoire de la transexualité- et tout aussi important d’utiliser les bons pronoms pour les personnes trans!

    Sinon, merci pour tes articles toujours bien fournis et très instructifs. Moi qui aime dessiner, j’ai envie de faire quelquechose sur le milieu de l’époque, voir sur Max lui même, et tes articles sur la belle époque ne font que renforcer ces envies :)

  60. Clémentine dit :

    Magnifique tenue ! le violet s’harmonise si bien avec tes cheveux roux. Je suis fan.

  61. Bérénice dit :

    Un article très intéressant avec des illustrations parfaites. J’ai adoré lire cet article donc, tout en apprenant des choses ! merci ;)

  62. Letizia dit :

    La prose est delicieuse. ça fait très longtemps que je ne me suis pas autant amusée en lisant un article sur le net! Bravo très chere Pandora.

  63. Cette tenue est magnifique, le style androgyne te va à la perfection ;)

  64. Ko dit :

    Merci beaucoup pour cet article, juste excellent!

Ecrire votre commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. les champs requis sont marqués d'un *




Back to top