SynchroSkin

11 mai 2016

Beauté | Collaborations

TIP: Cliquez sur une image pour l'afficher en entier (version responsive). Vous pouvez ensuite faire défiler les photos avec les touches ← et → du clavier ou en cliquant sur les flèches apparaissant au survol de l'image.

Pictures by Pauline Darley

Cela fait maintenant un an que je suis ambassadrice pour la marque culte japonaise Shiseido et si je connaissais sur le bout des doigts leurs excellentes lignes de soins pour le visage (Ultimune mon amour !), il me restait encore de nombreux produits de maquillage à découvrir, dont le fond de teint SynchroSkin sorti récemment. Pour l’occasion, Shiseido m’a proposé de me faire maquiller à domicile, mais comme mon chez moi est -vous le savez sans doute- très encombré, j’ai préféré me rendre chez mes parents, où la belle Magali est venue pour me transformer. Pauline était également là pour faire quelques photos, il y avait du bon thé et du soleil (enfin au début du moins, #parisenavril), l’atmosphère était donc propice aux bavardages autour de la beauté, ses hauts et ses bas. Et puisque je me sens toujours comme un jeune padawan au sein de cet univers, j’ai sans cesse envie d’en savoir plus et j’ai ainsi bombardé Magali de questions sur la meilleure façon de se maquiller, sur quels produits utiliser et comment, le tout en prenant des notes à la manière d’une fayotte bonne élève. Bien entendu, tous les produits utilisés lors de cette session sont des produits Shiseido, ils sont listés à chaque étape.

_DSC9816

Le teint : Base Perfectrice / SynchroSkin – Golden 2 / Voile Correcteur Voile 105 / Bronzer 1 / Réhausseur Visage PK1

Nous avons commencé avec le teint, et ce qui me complexe le plus, mes cernes. Je vous épargne cette vision car je n’aime vraiment pas me voir comme ça, j’ai l’air triste, fatiguée, en mauvaise santé même. Pour les curieux, un petit tour sur mes archives de 2013 vous en donnera un bon aperçu, c’est à peu près à cette époque qu’elles sont apparues, et je ne savais pas encore comment les couvrir. Dixit Magali, j’ai de la chance car elles ne sont pas vraiment en relief, il s’agit surtout d’un problème de pigmentation (elles sont foncées) qui est facile à cacher avec un bon correcteur, mais nous y reviendrons.

Avant d’appliquer le fond de teint, j’aime préparer ma peau avec des masques, et finir par une protection solaire (j’utilise celle de Shiseido, justement) ainsi qu’un sérum qui va permettre au make-up de bien adhérer à la peau. Essayez de mettre un peu d’eau sur une main avec sérum et une autre sans, et vous verrez ainsi l’incroyable différence d’absorption ! Pour booster l’éclat de la peau, Magali a commencé par une base perfectrice puis a utilisé le fond de teint Synchro Skin, en le choisissant dans des tons dorés et non roses, car plus proches de la couleur naturelle de l’épiderme. Comme il est très modulable, il s’applique au doigt en partant du centre du visage vers l’extérieur, en évitant les contours. C’est un fond de teint hybride, à la fois léger et lumineux tout en restant couvrant, avec un fini semi-mat qui permet de se passer de poudre, on peut donc l’utiliser à sa guise en fonction de ce que l’on recherche. De mon coté, j’aime en mettre peu et travailler sur l’éclat naturel de la peau, une fine couche suffit. Quand Magali a sorti la poudre bronzante pour travailler sur l’ensemble du visage j’ai dit « ah non ! » car j’avais peur de devenir orange, mais quand je me suis regardée après dans le miroir j’ai été très surprise de trouver ça lumineux ! Comme quoi…Une légère touche permet de donner bonne mine, la poudre bronzante s’utilise aussi sur les joues en lieu et place de blush, ce que j’ai toujours trouvé très joli pour rappeler les tons fauves de mes cheveux.

Enfin pour les cernes, il s’agit comme je vous l’ai dit d’une affaire de pigmentation, qui se soigne avec un correcteur plutôt qu’un anti-cernes. Nous avons utilisés le Voile Correcteur 105 dont les pigments roses sont parfait pour atténuer le bistre des cernes. Depuis j’ai reproduit cette base de teint toute seule mais, bien que je dois avouer que mes efforts ont été plutôt concluants, c’est quand même super chouette d’avoir une maquilleuse talentueuse !

_DSC9828

Yeux : Ombre Doux Eclat trio RD 711, ainsi que les ombres crèmes satinées RS321, BR 306 et BR 727 / Crayons à sourcil BR602 et BR603.

Récemment j’ai découvert la raison de ce qui me gênait dans mon regard : les sourcils. En fait, je ne pensais jamais à les dessiner et il leur manquait de plus un tout petit peu de définition à un endroit précis qui cassait l’harmonie de l’arc. Au final, toute la structure du visage est suspendue aux sourcils ! Depuis, je prends toujours le temps de les accentuer, en utilisant sur les conseils de Magali deux crayons, l’un clair pour leur donner forme, et l’autre plus foncé pour combler ce petit vide dans la queue. J’avais un peu peur de ressembler à une femme de footballer, mais ce jour-là Magali m’a fait de véritable killer brows, et j’ai adoré ! Encore un a priori qui s’en va…

Autre « hang-up » de maquillage, je n’osais pas trop porter de la couleur sur mes yeux, bien que trouvant cela très beau sur d’autres..Du coup nous avons tenté un mélange de différentes teintes destinés à mettre en valeur la couleur de mes yeux et de mes cheveux : une ombre or rosé en guise de liner, un beige mordoré sur la paupière mobile, un violine pour ombrer le creux et le dessous de la paupière. En somme un mélange pas forcément attendu mais qui m’a beaucoup plu.

_DSC9876

Lèvres : Laque de Rouge OR508 / Crayon à lèvres lissant PK 304

Pour les lèvres, Magali a choisi des teintes orangées pour s’accorder avec ma chevelure, un choix qui n’est pas évident à porter pour tout le monde mais que je plébiscite en tant que rousse ! Avant de commencer à me maquiller, je n’oublie jamais de poser un baume hydratant en masque afin de bien hydrater les lèvres, puis je commence par les tracer au crayon car elles sont un tantinet asymétriques et je n’aime pas ça…J’ai les lèvres peu pigmentées et elles paraissent ainsi assez fines, d’ailleurs lorsque je porte du rouge à lèvre on me demande parfois si j’ai fait quelque chose à ma bouche, mais c’est seulement une illusion d’optique ! Lors de la session, Magali a utilisé le crayon à lèvre d’une façon surprenante, en en cassant quelques fragments pour les mélanger à la laque orangée et créer ainsi une teinte ainsi qu’une texture différente, plus crémeuse. Au final, ce mélange de pigments brique et rosés était très réussi !

En somme, j’ai été enchantée de cette expérience qui m’a permis de découvrir de nouveaux produits mais aussi de sortir un peu de mes sentiers cent fois explorés en terme de make-up, puisque par habitude et paresse je reviens toujours plus ou moins au même style et au même couleurs. Les a priori ont été démontés un par un, et cela m’a ainsi donné de l’inspiration pour les mois à venir ! Et puis, il faut bien dire que c’était tout de même une belle façon d’élargir ses horizons, puisque ce n’est pas tous les jours qu’on a la chance de se faire maquiller dans le confort de son chez soi !

Ps : J’en ai profité pour faire une petite séance photo avec Pauline que je dévoilerais plus tard dans la semaine…

_DSC9955

_DSC9941

***

From Paris with Love,

Louise


6 commentaires



  1. […] SynchroSkin […]

  2. Monika dit :

    I have never tried their product but would love to!
    Love,

    http://thestyleventure.com/2016/05/11/inspiration-wednesday-14/

  3. You really have the perfect fashion sense. Love your outfit!

  4. Caroline dit :

    Mondieu le maquillage des yeux est juste magnifique! Les sourcils aussi, par-faits.
    J’aime beaucoup cette marque, malheureusement leurs fonds de teint sont souvent trop jaunes pour moi et du coup trop foncés. J’ai de toutes façons du mal à trouver des fonds de teint assez clairs pour moi dans beaucoup de marques, à part YSL qui est top de ce côté-là.

    • Louise dit :

      Ah c’est vrai ? pour le coup moi j’arrive assez facilement à trouver ma teinte chez les marques ! Pendant des années j’ai pris des blancs très pâles, mais au final ma peau est plus proche du beige à nuances jaunes !
      Tu as de la chance si tu as une peau très blanche, j’adore !

  5. Anna Keat dit :

    Coucou Louise, j’alterne souvent niveau maquillage. Soit je me tourne vers mes classiques, soit j’ai une envie d’explorer qui me fait essayer de nouvelles choses (et ca peut partir tous azimuts). Je suis totalement d’accord pour les sourcils, ca change tellement quand ils sont dessines ! Les sourcils clownesques, Edith Piaff ou Kim Kardashian m’avaient traumatises dans les transports quand j’etais ado, mais j’ai peu a peu apprivoise le maquillage des sourcils – il m’en faut peu comme ils sont deja bien fournis, mais une petite touche a rejoint la routine du matin. Bises, Anna

Répondre à Louise Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to top