The Gilded Palace of Sin

23 mai 2016

Art | Inspirations | Musées | Paris

TIP: Cliquez sur une image pour l'afficher en entier (version responsive). Vous pouvez ensuite faire défiler les photos avec les touches ← et → du clavier ou en cliquant sur les flèches apparaissant au survol de l'image.

Pictures by Gabrielle Malewski

using the Daguerreotype Achromat from Lomography

Dress : La Fée Maraboutée (worn the other way round) / Shoes : Roger Vivier / Ring : Lotta Djossou / Hat : H&M

Outre l’inspiration, la mise en place d’une séance photo se fait selon trois facteurs, d’une importance égale à mes yeux. D’abord il y a la tenue, définie comme je vous l’ai récemment expliqué à partir d’un thème ou d’une inspiration bien précise (qui peut être parfois juste graphique), et qui provient de mon dressing ou de bureaux de presse, dans lesquels je sélectionne et emprunte des vêtements comme une styliste le ferait pour un magazine, ce qui m’amuse beaucoup! Je photographie tout ce qui m’intéresse lors de journées presse ou de rendez-vous, et pioche dans ce dossier lorsqu’un thème a été choisi. Puis il y a le lieu, qui doit toujours être exceptionnel (à Paris ce n’est pas difficile !) sauf s’il risque d’écraser les silhouettes prévues pour la série, et qui a donné naissance chez moi à une passion pour la découverte de Paris. Comme j’adore marcher, je gambade de rendez-vous en rendez-vous avec le nez en l’air, prête à dégainer mon téléphone pour attraper au vol des trésors cachés que j’irai par la suite classer soigneusement dans un dossier Pinterest tenu secret (ça ne rigole pas!). Ce qui nous amène au dernier point, et non le moindre, la couleur. Je ne le fais pas toujours -bien que je devrais-, mais je choisis le lieu de la séance photo en fonction de son interaction chromatique avec la tenue, car c’est de mon point de vue ce qui fait le secret d’une belle image, une obsession que je tiens de mon amour pour l’histoire de l’art.

Par exemple, j’ai piqué cette idée de tenue entièrement noire sur fond or à un tableau de James Tissot que je vous présente plus loin dans l’article. Comme je n’ai pas toujours le temps de regarder tous mes dossiers de peintures et d’inspirations avant chaque séance photo, j’ai trouvé des petits exercices quotidiens qui m’aident à garder en tête une grande banque d’images et avoir le réflexe d’associer ou dissocier les couleurs. D’une part, le compte Instagram Dreamers of Decadence sur lequel je poste régulièrement, et d’autre mon propre compte Instagram où les images sont désormais postées trois par trois et classées selon une couleur. Ainsi, cela me permet de m’entraîner à faire le lien entre mes différentes inspirations, à connaître mon dossier de tableaux sur le bout des doigts, mais aussi à retrouver d’anciennes séances photos postées il y a longtemps et oubliées depuis. Moins de spontanéité mais plus d’art, ce qui ne risque pas de vous déplaire car je commence à vous connaître et une des choses qui me fait le plus plaisir est de savoir que nombre d’entre vous viennent ici pour découvrir des tableaux, des films ou des livres…Et moi, j’en ai toujours tellement à partager que je finis par avoir peur de vous inonder avec mes posts d’inspirations !

***

Other than inspiration, the art direction of a photoshoot depends on three different factors, that equally matter to my eyes. First, there is the outfit, depending as I have recently told you from a theme or a precise inspiration (which can be purely graphic sometimes), and that comes from my own clothes or from press offices, where I select and borrow clothes like a stylist would do for a magazine, I find it very amusing ! I photograph everything that catches my eye during press days or meetings, and pick from this file when a theme has been chosen. Then there is the location, which must always be ravishingly beautiful (in Paris it’s not very hard!), and that gave birth to a new passion of mine, the restless discovery of Paris. As I love to walk, I jump from meeting to meeting with my nose up in the air, ready to pull out my phone in order to capture hidden treasures that I’ll classify afterwards in a secret Pinterest file (things are taken very seriously as you see!). That bring us to the last point, and not the least, color. I don’t always work this way -although I should-, but I select the location for the photoshoot depending on its chromatic interaction with the outfit, as it is from my point of view the secret behind a beautiful shot, an obsession that comes from my love of art history.

For instance, I stole this idea of an entirely black outfit on a gold background from a painting by James Tissot that I’m showing later in this post. As I don’t always find the time to look at my paintings and inspirations files before every photoshoot, I found little daily exercices that are helping me to keep a wide bank of pictures in mind, and training me to associate or dissociate colours. On one hand, there is the Dreamers of Decadence Instagram account, on which I post regularly, and on the other one, my own Instagram where I now post pictures three by three, and classified by colours. Thus, it permits me to train myself in making the connection between my different inspirations, in knowing my paintings files like the back of my hand, and it also helps me to find back pictures from photoshoots that were posted a long time ago and forgotten ever since. Less spontaneity but more art, which I’m sure will make you happy as I’m starting to know you quite well, and one of the things that I like most is how many of you are coming here to gather inspiration and to discover paintings, books, or movies…As for me, I always have so many inspirations to share that I’m always afraid to be a bore !

Louise6 Louise1 Louise18 Louise11 Louise15 Louise2

Louise7 Louise17

Bonus portraits :

Louise20 Louise22nb Louise23nb Louise24

Inspirations

James_Tissot,_Octobre orphan

James Tissot, Octobre et Orphan

546722_10151206537642489_584790893_n

Dante Gabriele Rossetti

Cesare Tallone - Ritratto della figlia Irene 210x107.5cm

Cesare Tallone

HAWKINS Louis Welden, masque copie

Louis Welden Hawkins

PRINSEP Valentine Cameron, at the golden gate copie

Valentine Cameron Prinsep

***

From Paris with Love,

Louise


40 commentaires



  1. morgan dit :

    Marry me x

  2. […] The Gilded Palace of Sin […]

  3. Jacinthe dit :

    Encore des inspirations à tomber. Je suis tout particulièrement sensible au dernier tableau, celui de Valentine Cameron Prinsep. Pour ce qui est de la série, j’aime beaucoup les poses en compagnie des statues. Les portraits sont très réussis et intéressants dans leur composition!

    • Louise dit :

      J’adore ce tableau aussi..;J’aimerais beaucoup le voir un jour, mais je en sais pas où il est !
      Merci beaucoup, c’est très gentil !!

      • Estelle dit :

        Bonjour Louise,

        Je suis assidûment ton blog depuis 4 ans déjà , et bien que je poste très peu de commentaires j’admire beaucoup tout le travail et la passion que tu mets dans ce blog!

        Aussi je voudrais te dire que j’ai pu admirer le tableau de Valentine Cameron Prinsep à la Manchester Art Gallery (à Manchester donc :) ).

        Voilà! http://manchesterartgallery.org/collections/search/collection/?id=1883.22

        • Louise dit :

          Oh merci Estelle, c’est super ! Les musées anglais ont de superbes collections d’art victorien, j’avais été à Liverpool il y a longtemps, et vu des merveilles dont la Lady Liver Gallery, un lieu incroyable !
          Merci mille fois de me suivre régulièrement depuis si longtemps <3 <3
          Mille baisers !

  4. Tu es sublime sur ces portraits, un ravissement

  5. Lottadjossou dit :

    Magnifique comme toujours ! Avec un petit air de Francoise Dorléac pour la série en noir et blanc ! Toute l’équipe Lottadjossou est fan :)

  6. Karen dit :

    Your stunning black outfit looks so amazing against the gold. Beautiful photos, as ever. Kx

  7. Alexandra dit :

    Merveilleux ! Très intéressant de savoir comment tu t’y prends… et tu es sublime ! Je ne suis pas très fan des Roger Vivier d’habitude (je trouve que ces chaussures ont un côté un peu mémère, pas super moderne quoi), mais là je suis sous le charme. Et ces jambes (tu dois faire des jalouses chez celles qui se tuent au fitness, ahaha)…
    Les inspirations sont superbes, moi qui aime l’histoire de l’art mais qui n’en ai que des connaissances limitées, tu me fais régulièrement découvrir de nouveaux artistes (à ce titre, j’aime aussi beaucoup l’instagram de Dreamers of decadence !). Bref, merci et bravo !

    • Louise dit :

      Ah merci Alexandra ! Hé je tiens ça de ma mère et de mon père, j’avoue je me sens chanceuse sur ce coup là ;) Mais pas très très musclée par contre ouhlalala…Il faut que je me remette au yoga !
      Merci beaucoup pour tes gentils mots, je suis ravie que cet article t’ait plu ! Et contente d’avoir pu te transmettre mon amour pour les Belle de Jour de Roger Vivier !

  8. Clara dit :

    C’est super de voir comment tu bosses, et comment c’est élaboré ! Et impressionnant de voir le travail pour juste quelques photos, parfois éphémères pour Internet. Heureusement que tu postes souvent sur Instagram, des « vieilles » photos. C’est mons spontané (et pour mi Instagram est forcément spontané) mais totalement cohérent dans ta ligne éditoriale (la communiquante parle ici…)
    Petite question bonus : pour une séance photo comme celle la, ça te prend combien de temps à peu près ?
    Bref, bonne continuation <3

    • Louise dit :

      Merci pour ton commentaire Clara ! En fait je vais peut etre abandonner les photos trois par trois car pour des raisons purement chromatiques, ça me pousse à poster en rafale et parfis des photos qui n’ont d’interet que leur couleur, donc c’est contraignant et pas toujours pertinent !
      Mais je continuerais toujours à poster de vieilles photos par contre, c’est marrant de redecouvrir certaines séances !

      Pour répondre à ta question, une séance comme ça c’est assez rapide car il n’y a qu’une tenue ! Il suffit juste de penser en amont au lieu et au stylisme, quel photographe ira le mieux dans ce style, faire les photos, ecérire le texte + traduction, et chercher des images d’inspiration. Franchement, ça va :)

  9. Hanna dit :

    C’est vraiment très intéressant de voir comment tout ca se déroule ! Les photos sont très jolies, les tableaux magnifiques ! Ton roux est vraiment parfais sur ces photos, c’est avant ou après la couleur personnalisée plus chatain-blond vénitien que tu as faite ?

  10. Cloé D. dit :

    Absolument superbe, comme à ton habitude ! Je regrette simplement qu’il y ait un peu trop de flou sur ces photos, je sais que c’est un parti pris, mais je trouve que cela a tendance à gâcher le plaisir esthétique et que cela fait presque mal aux yeux quand on essaie de prêter attention aux détails. Bravo pour cette belle série, les photos sont hyper réussies et les couleurs toujours aussi équilibrées : quel travail!

    • Louise dit :

      Je comprends, au début j’avais un peu peur, j’étais même carrément flippée quand Gabrielle m’a montré l’objectif mais au final j’ai adoré, ca rend la grille plus onirique et moins imposante, et puis ça change !
      En tout cas merci beaucoup pour ton avis, c’est super chouette d’avoir des lectrices comme toi qui donnent leur opinion en toute sincerité ;)

  11. Aurélia dit :

    J’adore !

    C’est dommage que tu ne renseignes pas le lieu de tes photos par contre…

    Pourquoi secret, ce Tumblr ? Tu ne veux pas partager ? :)

    • Louise dit :

      Si le lieu est toujours écrit sous les photos ! Si tu regardes en haut à gauche, sous la première photo, il y a toujours écrit le nom du photographe ainsi que le lieu ;)
      Je partage sur le blog une fois que c’est fait, mais pas avant, je préfère comme ça :)

  12. Olivia dit :

    J’aime beaucoup cette série de photos ! Il y a un « flou artistique » un peu onirique qui me plaît. Et puis très belle tenue fort bien assortie et contrastée au décors… Bravo !

    • Louise dit :

      Héhé oui, c’est grâce à ce merveilleux objectif ! Ca rend très bien sur les dorures un peu chargées du Petit Palais je trouve…
      Merci beaucoup;)

  13. Bonnie dit :

    Chère Louise,
    en effet on doit être nombreux à venir pour la richesse des inspirations (entre autres choses, parce que tu es une des rares, à ma connaissance la seule, blogueuses qui a fait du shooting de vêtements un véritable art). J’ai découvert grâce à toi des films, des peintres, de la musique, des lieux parisiens.
    Est-ce qu’un de ces jours tu ne voudrais pas faire une série sur les peintres / auteurs / musiciennes femmes de ton grand répertoire ? Je trouve qu’on ne connaît pas assez les artistes femmes, elles existent et d’après les aperçus que j’ai pu en avoir sur ton blog (et sur celui de Diglee pour la partie littéraire), elles gagnent à être connues.
    Bien à toi
    Bonnie

    • Louise dit :

      Merci beaucoup Bonnie, ça me fait plaisir d’être comparée à Diglee car je trouve très intéressant son travail sur les femmes d lettres, elle a mis en lumière certains points scandaleux, ce qui est super car elle est très lue et ça permet de diffuser au maximum cette inégalité dont souffrent les oeuvres créées par des femmes.
      J’aimerais bien faire une série comme ça oui ! En fait je voudrais faire une séries sur des femmes comme Camille Claudel et Renée Vivien mais ça nécessite forcément des costumes d’époques et ça c’est super compliqué…Manque de temps plutôt que d’envie !

      • Bonnie dit :

        Renée Vivien oui oui oui ! Justement en ce moment je me documente sur les femmes poètes de la Belle Epoque à Paris (1890-1914). Des noms très méconnus… Pour certaines ce n’est pas une grosse perte (désolée, Anna de Noailles !), mais pour d’autres c’est vraiment dommage. Du point de vue de l’histoire littéraire c’est très intéressant de voir qu’à cette période, la création féminine a été florissante, dans quelles conditions cela s’est fait (période « décadente », lesbianisme souvent présent chez ces femmes auteurs, comme s’il avait été nécessaire pour advenir à la création de s’affranchir des hommes et des conventions de l’époque), et pourquoi on a complètement occulté cette pléiade d’auteurs.
        Et sinon ce serait aussi passionnant que tu nous fasses une sélection de tes peintres femmes préférées. J’ai découvert quelques femmes peintres grâce à la partie inspiration de ton blog. Je n’y connais rien en peinture (moi c’est la littérature) mais j’ai l’impression que c’est exactement la même minoration / dévalorisation des artistes féminins qui est à l’oeuvre.
        A bientôt !

        • Louise dit :

          C’est marrant que tu m’écrives ça car justement aujourd’hui je vais publier un article que j’ai écrit la semaine dernière sur certaines femmes 1900 dont Renée Vivien ! Hahaha je partage l’opinion sur Anna de Noailles, quelle prétention !
          Si tu la connais pas, j’espère que tu seras comme moi enchantée de découvrir la fabuleuse Baronne Deslandes !

  14. Noémie dit :

    Les photos sont magnifiques ainsi que ta tenue :) ! Bon boulot.

    Noémie xx

  15. Célia dit :

    Coucou Louise, première fois que je poste un commentaire bien que je connaisse ton site depuis plusieurs années. J’adore tes inspirations, depuis quelques jours je relis quelques articles, j’aime vraiment ceux où tu racontes, je sais qu’ils demandent beaucoup de travail, j’espère que tu auras le temps d’en refaire. Félicitations, tu réussis aussi bien à retranscrire le 19e siècle que les seventies, c’est pourtant très différent mais on voit que tu t’y connais et que tu es passionnée.
    Voilà, la seule chose que je peux te reprocher c’est de me donner envie de voir trop de films et de livres et de m’acheter des fringues hors de prix. haha :) Comme toi j’aime le beau et la qualité, malheureusement je n’en ai pas les moyens alors profites en et ne culpabilise pas trop. Je repasserai très souvent commenter, bonne continuation à toi et merci pour ton blog ^^

    • Louise dit :

      Merci Célia pour ce long et beau message, d’avoir pris le temps de le faire et de le dire (car étant pudique je comprends très bien comme ça peut ne pas être évident), est un beau cadeau que tu me fais !
      J’aimerais bien écrire plus…j’aimerais beaucoup ! Mais il faudra que j’empiète sur mon temps à moi, c’est à dire celui des amis, des lectures, et pour le moment je ne le fais pas trop…J’ai souvent besoin de m’échapper ;)
      Mille excuses de te tenter autant, j’avoue être la plus chanceuse du monde d’avoir accès a tant de belles choses…
      Merci à toi de continuer à me lire, et de relire mes posts, çà me touche profondément…

      Je t’embrasse !

      • Célia dit :

        Avec plaisir vraiment, je le pense!
        Ta réponse me fait très plaisir également, ne t’inquiètes pas c’était juste pour que tu continues à écrire de si bons articles hihi mais je comprends que tu privilégies tes autres activités, c’est normal. En tout cas j’ai hâte que tu écrives ton livre, je te souhaite bonne continuation pour la suite. Je reviendrai commenter plus souvent, des bisous ;)

  16. Christine dit :

    Très belles inspirations. Tu es magnifique aussi, ça aide forcément. Je ne peux pas m’empêcher de te faire des éloges pour tes jambes. Je suis jalouse. Sinon, bravo pour toutes tes réalisations

  17. Poppy dit :

    Lomolomolomo <3 J'adooooore les photos qu'on peux obtenir avec un appareil de lomographie. Jamais sans mon Diana perso ! Je n'avais pas encore réellement vu le Daguerreotype Achromat en action et le résultat est superbe ! Encore une très belle série que vous nous présentez toutes les deux :)

  18. Such an amazing blog! You style is so classy!!

    xxx from London

    http://www.georgiasunray.com

  19. Glamourdaze dit :

    I bought a pack of Tissot postcards many years ago in a little shop in galway called Cobwebs ( all Victoriana stuff etc). These are really good Louise. You’re a knockout !

  20. Anna Keat dit :

    Coucou Louise, ca s’oublit mais l’histoire de l’art peut apporter tellement a la creation de mode ! Bises, Anna

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to top