Un mois à Tokyo

19 février 2014

Life | Pandora | Voyages


Après deux séjour de deux semaines chacun à Tokyo (mille milliard de merci à Marie-Claire style Japon pour m’avoir donné cette chance, j’étais la fille la plus heureuse de l’univers !!), voici le récit de tout ce que j’ai pu faire et découvrir ! Durant ces deux fois quinze jours à Tokyo j’ai pu observer davantage cette culture qui me fascine tant, et que je commence enfin à comprendre. L’avantage d’y voyager seule, c’est que je peux entièrement m’y plonger, être dans une vraie bulle. Ce serait trop long de vous expliquer ici ce que j’ai pu comprendre et observer, alors je vais vous conseiller trois livres que j’ai trouvé très représentatifs : Paris-Tokyo ici la terre ? , Stupeurs et Tremblements, et l’Imaginaire Erotique au Japon.

IMG_6143.JPG_effected - copie_resultat

IMG_6161.JPG_effected - copie_resultat

IMG_6140.JPG_effected - copie_resultat

IMG_6159.JPG_effected - copie_resultat

IMG_6141.JPG_effected - copie_resultat

Le café Fukuro No Mise, un endroit extraordinaire avec des chouettes ! Oui oui, des chouettes, une dizaine de chouettes de différentes tailles et espèces, qui se sont révélées étonnement douces et apprivoisées. Le café est tenu par un couple adorable et passionné, ils ont ouvert cet endroit comme un hobby, car ils avaient trop de chouettes chez eux ! C’est Tomoko qui m’a fait découvrir ce lieu incroyable et très prisé (c’est très petit donc il faut réserver à l’avance), c’était une extraordinaire expérience, et j’avoue n’en être toujours pas remise, d’autant plus que je suis tombée raide dingue du plus mignon des bébés chouettes..Maintenant je veux une chouette chez moi !!!!

The café Fukuro no Mise, an amazing place with owls ! Yes, owls, a dozen of cute owls, of different sizes and species, that were surprizingly sweet and domesticate. The café is owned by a very passionate and adorable couple, they opened it as a hobby, because they had too many owls ! I have to thank Tomoko for making me discover this great place, it was an extroardinary experience, and I must admit that I’m still not over it, all the more since I feel head over heels for the cutest baby owl…Now I want one like that !!!

IMG_6175.JPG_effected - copie

On m’a invitée à manger du Fugu, le fameux poisson mortellement toxique qui devient comestible une fois préparé avec soin par le chef spécialiste, et c’était divin.

J’ai été dans l’endroit le plus what the fuck du monde, le Robot restaurant, un diner spectacle absolument indescriptible car il faut le voir pour le croire. La vidéo parlera pour moi !

IMG_6224.JPG_effected - copie

Grâce à Alix, j’ai découvert le quartier très sympa de Shimo-Kitazawa, et ses petites boutiques branchées et décalées. Niveau vintage c’est top, il y a de très jolies selection 60’s et 70’s au Shimokita Garage Departement et a Little Trip to Heaven, et pour le plaisir des yeux, de superbes pièces anciennes à Haight & Ashbury. Il paraît qu’il y a un magasin spécialisé dans le maquillage Biba (!!), mais je ne l’ai pas encore trouvé (très difficile de trouver des adresses à Tokyo, ya pas de nom de rue, une adresse de base c’est genre « 10-2-6 (ce qui ne donne quasi aucune indication car c’est jamais marqué dans les rues), 3ème étage, porte F »).

Capture d’écran 2014-02-19 à 17.52.04

J’ai profité de la pluie (et de la neige) pour sortir avec mon super parapluie japonais.

Sans titre - copiet4

(la photo n’a rien à voir mais c’est mignon !)

J’ai observé la science -un peu flippante- du maquillage chez les jeunes japonaises branchées, dont j’ai mesuré l’étendue de l’artifice grâce à un avant/après dans un magazine. Par exemple, rien que le travail sur les yeux c’est une vraie torture : une bande élastique en haut et en bas sur la paupière pour créer un relief semblable aux paupières occidentales, une colle qui fixe l’oeil enfoncé dans son orbite et perpétuellement grand ouvert, des faux-cils en haut et en bas, des lentilles de contacts qui font des pupilles immenses, et un produit qui blanchit le globe oculaire.

-j’ai profité un max de l’incroyable qualité et de fonctionnalité des services, que ce soit métro ultra logique et organisé, distributeur de café/thé vert à chaque mètre, toilettes high-tech, mini-supermarchés partout et ouverts à tout heure, propreté et civilité extrême des habitants, efficacité sans faille des services, difficile de s’en passer quand on y a goûté ! Ce qui me manque le plus quand je suis à Paris, c’est la sécurité, difficile à imaginer mais à Tokyo on peut laisser toutes ses affaires sur une table, partir faire un tour et les trouver exactement au même endroit au retour, on peut se balader en mini-jupe sans que personne nous regarde (ils regardent en douce, mais sont trop polis pour risquer qu’on les remarque) ni nous accoste, rentrer tard le soir sans crainte aucune (le pire qui peut arriver est de se faire tripoter par les tripoteurs du metro, mais il suffit juste de crier « chikan » ou se réagir pour qu’ils fuient, c’est très pris aux sérieux, et ils ne sont pas habitués car les japonaises sont trop timides pour oser réagir. Il y a même des wagons réservés aux femmes, pour plus de sécurité, ce qui ne serait jamais respecté en France si c’était appliqué, mais au Japon si.)

Sans titre - copiet5

-je suis allée au temple Senso-ji le soir, pour le découvrir illuminé, et c’était magnifique. Beaucoup mieux que la journée où l’endroit fait un peu toc, et est seulement fréquenté par des américains ou touristes asiatiques, pour moi ça n’a rien de de très japonais ni de spirituel. A part le Meij-Jingu (où j’ai vu de très beaux mariages) ou des petits sanctuaires, je pense que les temples à Tokyo n’ont aucun intérêt. Ma mère (qui y travaillait en même temps que moi en janvier, géniale coïncidence) avait acheté un guide du routard, et ils conseillaient presque que des musées, ce que j’ai trouvé absolument débile, très snob. J’ai remarqué que beaucoup de touristes faisaient presque que musées ou temples et du coup passaient totalement à coté de Tokyo, c’est vrai que c’était assez bizarre pour moi aussi car je suis habituée au tourisme 100% culturel et artistique/historique, mais à Tokyo oubliez temples/musées (à part le meiji-jingu), allez dans les magasins, dans les restaus, dans les bars, dans les quartiers populaires, dans tous ces endroits atypiques qui font le vrai Tokyo.

D’ailleurs les japonais sont assez opportunistes quand à la religion, ils en changent plusieurs fois dans une vie ou les pratiquent en même temps, car pour ils veulent tirer le meilleur de chaque culte. Dans une vie de japonais, on dit qu’on nait shinto, on meurt bouddhiste et on se marie chrétien (très étrange à voir, dans des fausses églises à la disneyland avec cloches enregistrées et faux cérémonial chrétiens, on en voit aussi souvent dans le lobby des hôtels de luxe pendant la saison des mariages).

Sans titre - copiet20

Sans titre - copiet21

J’ai vu de belles chrysanthèmes (le symbole de l’empereur) pendant la saison de la contemplation des feuilles d’automne.

IMG_6057.JPG_effected - copie Capture d’écran 2014-02-19 à 18.17.01

Capture d’écran 2014-02-19 à 18.17.17

j’ai fait du shopping à Ginza, Shibuya, Harajuku, Omote-Sando, Akihabara. Chaque quartier à son propre style, alors je m’amusais chaque jour à changer de personnage, en suivant les différents visage de la ville : otaku à Akihabara, riche femme au foyer et working girl à Ginza, gyaru à Shibuya, lolita à Harajuku, hipster à Cat Street, fan de vintage à Shimo-Kitazawa, fashionista à Daikanyama, window shopper à Omote-Sando, japonaise mega-branchée à Aoyama..

Mes magasins préférés : Loft, Tokyu Hands, Lumine, La Forêt, Kiddy land, Don Quijote, Matsumoto Kyoshi, 109, Tower Records (étage livre !), Aoyama, Hakuhinkan Toy Park, toutes les friperies de Shimo-Kitazawa..

Sans titre - copiet10

Sans titre - copiet11

Je suis allée rendre une visite surprise au bar 60’s de mon ami Satoshi, le Ipcress Lounge, près de la Tokyo Sky Tree, dans lequel j’ai passé des supers soirées et rencontré de gens passionnants (malgré la barrière de la langue). Je connaissais cet endroit grâce à Thomas, qui est fan des chemises psychédéliques aux imprimés William Morris créées par Satoshi, et exposées dans le bar. Je m’y suis sentie comme à la maison, un décor parfait, de la bière anglaise, des tas de livres rares à feuilleter (Satoshi m’a donné un super livre japonais sur Biba !), des compilations garage, des habitués mods avec qui j’ai bien rigolé malgré la barrière de la langue, et surtout Satoshi qui est adorable et passionnant.

73173_10152010383268884_1898374336_n

J’ai fait mon pèlerinage Lost in Translation en allant au New York Bar au 52ème étage du Park Hyatt, la vue y est magique.

JIMG_6214.JPG_effected - copie

Je me suis goinfrée de délicieuse nourriture. A Tokyo la nourriture c’est presque une religion, complètement central dans la vie des japonais, et je comprends pourquoi, tout est excellent partout ! Moi qui n’aime plus que la nourriture asiatique, je me suis régalée tous les jours ! Il y a des restaus partout, ouvert tout le temps, on est servi tout de suite et on se régale pour des prix ridicules. Comme les restaus sont toujours spécialisés dans un seul type de plats, c’est toujours très bon et rapide. Le truc à faire pour être comme un japonais : manger seul en regardant son téléphone portable.

IMG_6199.JPG_effected - copie

J’ai été voir une pièce de Kabuki au Kabuki-za. Si vous avez l’occasion, allez-y les yeux fermés, même si vous ne comprenez rien, c’est beau à se damner, visuellement comme musicalement. J’ai été parcourue de frissons lorsque le rideau s’est lentement ouvert pour dévoiler une sublime scène de cour impériale, chaque protagoniste y était somptueusement vêtu et maquillé, c’était comme si une estampe de la période Edo prenait vie…

1743502_10151963722758181_1012908240_n

Capture d’écran 2014-02-19 à 17.51.28

J’ai été incroyablement bien accueillie par les gens que j’ai rencontré ici, qui ont été plus qu’adorables avec moi et je les remercie du fond du coeur. Pleins de bisous aux amies que je me suis fait là-bas et qui se sont si bien occupé de moi : Keiko, Eri, Satoshi, Tomoko, et Nicole.

Sans titre - copiet1

Sans titre - copiet2

Sans titre - copie

Je me suis nourrie de la frénésie de sons qui emplissent les rues et les magasins de Tokyo, et de la beauté des lumières la nuit. J’ai pas fait de karaoké mais j’ai fait la fête à Kabukicho, Shibuya et Roppongi, la nuit se termine assez tôt car tout le monde travaille, mais c’est convivial et bon enfant, c’est drôle de voir tous les japonais se lâcher après leur journée de boulot (aller boire un verre entre collègues après le travail c’est presque une obligation). Quand ils sont bourrés les japonais sont très sympas, et ont envie de discuter, ont sent que les barrières lâchent (un tout petit) peu.

Sans titre

Sans titre - copie3_resultat

Sans titre - copie10_resultat

j’ai testé pour la première fois une expérience que je voulais tenter depuis bien longtemps : du nail art, mais du vrai, pas mes bidouillages DIY. Comme l’occasion était importante, je me suis dit qu’il fallait essayer le top du top en la matière en allant chez Uka, dont j’admirais les créations sur mon amie Keiko. J’avais très envie de tester la manucure gel, et j’ai choisi un nail art très 70’s, qui a été magnifiquement exécuté par la nail artist qui s’occupait de moi ; confortablement installée dans un fauteuil relaxant, je l’ai observée avec admiration dessiner sur mes ongles…Puis mes mains ont été massées et enduites de soins au parfum enivrant, après un tel spa, mes ongles très abimés étaient comme régénérés, tous neufs !

IMG_6006.JPG_effected - copie

PHOTO MAID

J’ai été dans un Maid Café à Akihabara, la maid qui s’occupait de moi était vraiment adorable, et j’observais en douce les otakus complètement gagas des filles, très mignonnes dans leurs uniformes. Au final c’est pas tant que ça un concept pervers de fantasmes sur des soubrettes, ça renvoie plus vers une impression de foyer réconfortant et accueillant, où les hommes esseulés peuvent parler et s’amuser avec des sortes de geishas modernes.

1779799_10152025103083884_906777396_n

A propos de Akihabara, je me suis faite suivre par un otaku un peu dérangé, même si cette affiche postée dans le métro (pour prévenir les femmes contre les pervers qui photographient sous les jupes) aurait du me mettre en garde. Il m’a suivi dans les rues malgré mes tentatives rusées pour le semer, et c’est assez flippant quand il a commencé à me courrir après dans les escalators du Don Quijote où j’étais partie me réfugier. Heureusement les japonais sont très gentils malgré le fait que 98% d’entre eux ne parlent pas un mot d’anglais, ils ont viré le stalker et m’ont escorté jusqu’à un taxi. Je me baladais dans un sex-shop quand il a commencé à me suivre, mon champ de recherche anthropologique préféré, il faut dire ceux de Akihabara sont vraiment fascinants car ils sont destinés aux otakus (les mordus de jeux vidéos et mangas), il y tout ce qu’il faut pour trouver la femme de ses rêves en pièces détachées très réalistes, odeurs comprises. Ce serait trop long de vous résumer ici l’imaginaire érotique très étrange des japonais alors je vous renvoie à la libre en la matière : L’imaginaire érotique au Japon d’Agnès Giard, qui décortique TOUT et explore très bien Kabuki-cho, le fameux quartier rouge de Tokyo.

Je suis passée en direct à la télévision nationale, pour l’émission matinale (regardé par environ 9 millions de japonais !) dans laquelle sont diffusés les reportages que je tourne autour du monde avec Marie-Claire style. C’était vraiment l’expérience Lost in Translation, j’ai fait un chorégraphe loufoque sur une musique déjantée dans un décor ultra pop (sur la vidéo je suis en train de répéter), j’ai fait une dégustation en direct en faisant des « eeeeeeeeeeeeeh » (bruit très japonais impossible à décrire), je me suis retrouvé au milieux de 7 présentateurs sans piger un mot, et j’ai même parlé en japonais. Best time ever !!

IMG_6596.JPG_effected

IMG_6606.JPG_effected

IMG_6568.JPG_effected

J’ai été dans mon restaurant préféré, enfin restaurant ce n’est pas exactement ça, imaginez l’appartement d’un ami, qui reçoit une poignée d’habitués dans un décor extraordinairement barré. Chez Sam’s il y a des chats partout et de toutes les tailles, en bois, en porcelaine, en verre , qui se mêlent joyeusement à un bric à brac artistique d’antiquités et de centaines de vinyles, sur fond de chanson française. Mais chez Sam’s, il y a surtout Sam, un chanteur à la voix feutrée, qui parle très bien français, et qui nous sert de croustillantes anecdotes avec les hors d’oeuvres. Immanquable !

IMG_6246.JPG_effected - copie

-j’ai mangé le thon rouge de ma vie au célèbre marché au poisson de Tsukiji.

J’ai caressé des chats dans un Nekocafé. Rien à voir avec celui qui a ouvert à Paris, ici les chats sont voués à un véritable culte, traités comme des stars, chouchoutés toute la journée, je pense que ce qui fait la différence c’est que les japonais sont très propres et respectueux. L’endroit est ultra zen, c’est l’idéal pour déconnecter une heure ou deux, très apaisant, et les gens sont toujours adorables !

-Last but not least, car je n’ai pas de photo à vous montrer : j’ai fait l’expérience d’un tremblement de terre, qui n’a pas été grave mais a bien secoué pendant quelques secondes ! Assez flippant ! J’ai lu quelque part une phrase que je trouve très vraie : Au Japon le danger ne vient pas de l’homme, il vient de la nature.


47 commentaires



  1. Daph dit :

    À propos de l’otaku : Non non non tu ne l’as pas cherché, le fait de se promener dans un sex-shop n’y change rien, c’est dans sa tête qu’il croyait ça. C’est comme si on reprochait à la banque d’avoir aguiché le braqueur…

  2. Béné dit :

    très jolies photos ! Je n’aime pas trop Tôkyô mais quand je vois ça ça me donne envie d’y passer un week-end.

  3. ariele dit :

    Merci beaucoup Louise pour ce compte-rendu passionnant de ton séjour à Tokyo. Bien plus ludique et intéressant que si tu nous avais balancé des photos sans commentaire !

  4. Sarah dit :

    Merci pour cet article trop intéressant et ces photos magnifiques! :) Tu m’as vraiment donné envie d’aller au Japon le plus vite possible (le café avec les chouettes – faut absolument que j’y aille un jour!)

  5. Dauphine R dit :

    Article très intéressant qui a du te prendre un temps fou à rédiger mais que j’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir.
    L’imaginaire érotique au Japon est effectivement un livre fascinant, documenté, complet et magnifiquement illustré. D’Agnès Giard, je te conseille également Les histoires d’amour au Japon. Ces deux ouvrages se complètent et s’enrichissent mutuellement!

  6. Nathalieso dit :

    Bonjour, j’aime beaucoup ton post et tes impressions. Y-a-t ‘il un moyen de voir ton apparition sur la TV Japonaise? Ce serait très amusant!

  7. maryse dit :

    J’ai été absorbée par ton récit Louise ! ça doit être un voyage magnifique, on doit découvrir et apprendre tellement de choses ! Whaou
    Je rêve de pouvoir faire un gros voyage comme ça un jour.
    Je me souviens de mon adolescence, avec une copine nous étions des fans absolu des modes japonaises, des dramas. On faisaient les japan expo, on allaient à des concerts de rock japonais, j’ai même acheté une robe de style gothic lolita :)
    De bons souvenirs.
    Bel article, tu as de la chance de pouvoir vivre tout ça ^^
    Bises!

  8. Anaissakura dit :

    Magnifique article <3 owi ! hâte d'y retourner … et que la culture nipponne te fascine autant que moi à ce que je vois … ;) Bises ja matao !

  9. ROMANTIC TEA dit :

    Je suis ravie d’en apprendre un peu plus sur ce que tu as fait là bas ! J’ai vraiment envie d’y aller maintenant. Cette culture a l’air fantastique !

    J’espère que tu as pu revoir ton émission ! :)

  10. Vire-tue-elle dit :

    Quelle chance tu as de partir comme ca ! Les photos sont vraiment jolies :)

    ♥♥ http://tienstoiacaroline.wordpress.com/ ♥♥

  11. Caroline dit :

    Je crois que c’est un des articles que je préfère sur ton blog, c’était hyper intéressant que tu nous raconte tout ce que tu as découvert/appris pendant ton séjour! J’aurais bien voulu que cet article soit encore plus long.

    xx
    daneloar.blogspot.fr

  12. Mylene dit :

    Récit qui me rend très nostalgique du Japon ! L’envie d’y retourner se fait plus forte à chaque fois.

    Par contre, je trouve que Stupeurs et tremblements n’est pas vraiment très représentatif du Japon : il peut permettre de comprendre certaines notions culturelles vues depuis la France, mais reste bien éloigné de la réalité.

  13. Bérénice dit :

    Très joli article qui fait voyager et qui donne envie d’y aller ! Tes photos sont très belles comme un moment capturé. Chouette (sans mauvais jeu de mot) expérience ;)

  14. Barbara dit :

    photos are amazing :)
    if you want you can read a new note in my blog about street art in London :)

  15. Claire dit :

    Complètement d’accord avec DAPH ! Attention à ce genre de propos, une femme a le droite se balader en jupe dans un sex shop, ça n’en fait pas pour autant une aguicheuse, ça ne justifie pas une poursuite ou une agression ;)

    Et sans aucun rapport : Louise, je suis ton blog depuis bien longtemps, je prend beaucoup de plaisir à découvrir tes articles, et je peux tout à fait comprendre que tu es overbookée et parfois fatiguée, mais par pitié relie-toi avant de poster ! C’est tellement plus agréable de lire un texte sans coquilles et sans fautes ^^

    Merci et bravo ton travail !

    • Lunej dit :

      Claire, sans aucune animosité, il me semble que lorsqu’on se permet de critiquer quelqu’un sur des erreurs d’orthographe, il faut être soi-même irréprochable, non?
      Cela peut arriver à tout le monde avec la fatigue ou autres désagréments et cela ne rend pas la lecture désagréable pour autant.

  16. Anna Keat dit :

    Merci beaucoup pour ce récit ! Je me suis régalée !
    La photo du bébé chouette face à une poupée m’a fait penser à celle-ci ^^
    http://d24w6bsrhbeh9d.cloudfront.net/photo/aBKEXND_700b.jpg
    C’est dommage qu’il n’y ait pas de rediffusion :( en cherchant en français la chaîne sur internet je n’ai même pas trouvé leur site.
    Excellent les changements de tenues en fonction des quartiers ! As-tu acheté de nouvelles perruques ?
    Bien à toi, bises

  17. Anne Sophie dit :

    Merci de nous faire partager ce voyage. C’est très agréable à lire et amusant avec toutes tes anecdotes. Tu nous donne envie de partir découvrir cette ville aussi

  18. Marianne dit :

    Moi que ne connaît pas du tout le Japon et sa culture, je suis fascinée par tout ce que tu as découvert et expérimenté.

    Et pour n’importe quelle destination, c’est vrai qu’il faut se détacher du traditionnel parcours de musée si on veut vraiment « ressentir » une ville et sa culture. Rien de mieux que parcourir les rues et explorer les supermarchés (j’adore faire ça à l’étranger ^^).

    Merci pour ce super résumé, et je suis ravie de voir que tu en as pris plein les yeux :)

  19. azlyght dit :

    Merci pour cet article sur Tokyp ! Ca me donne encore plus envie d’y aller ^^ mention spéciale pour le café-chouettes, ça a l’air vraiment trop cool ! Et trop mignonne la boisson avec un dessin sur le sommet =3

  20. marina86 dit :

    Ah merci pour ce joli témoignage, je rêve depuis tellement longtemps d’aller au Japon <3 je pourrais lire tes anecdotes pendant des heures !!

  21. Ludivine dit :

    Merci d’avoir pris le temps d’écrire ton expérience japonaise! J’ai moi même eu la chance d’y aller plusieurs fois et je me suis retrouvée dans tes impressions, tout ce que tu as écrit est très représentatif de la vie tokyoïte ! Et tes photos sont superbes!

  22. […] Pour commencer, le chouette article de Louise sur ses voyages à Tokyo. Je suis complètement gaga de cette petite chouette (sérieusement, n’est elle pas juste […]

  23. Erafine dit :

    Faut pas dire « je l’ai un peu cherché » tu as quand même le droit d’aller où tu veux, dans la tenue que tu veux! C’est juste lui qui sait envolé!

  24. So beatiful photos! I like them a lot! :)

  25. Val dit :

    J’ai adoré cet article, moi qui ne voyage pas beaucoup, ça me fait rêver.

    Par contre, j’ai vraiment tiqué sur le passage où tu racontes l’anecdote en sortant du sex-shop. Non tu ne l’as pas « un peu » cherché ! Quel rapport ? Il faut un visa et un garde du corps pour se promener dans des lieux publics, quels qu’ils soient ?

    Pandora, comment peux-tu tenir ce genre de propos… Je ne trouve pas ça très cohérent avec tout ce que tu véhicules (et je te suis depuis plusieurs années). Si on poursuit cette logique, alors le fait de poser quasiment nue sur ton blog permet à toute personne qui a vu ces photos de t’agresser dans la rue ? Tu l’aurais un peu cherché aussi non ?

    Excuse moi pour le ton un peu agressif, mais ce genre de phrases me mettent hors de moi… Surtout venant de ta part, et sachant que tu as de nombreux lecteurs et surtout lectrices, tu contribues à renforcer cette idée que les femmes qui se font agresser « l’ont cherché ». Qu’on ait pas une conscience féministe au point d’en véhiculer les messages de manière affirmative, d’accord. Mais s’il te plait, ne joue pas le jeu de ces hommes / femmes qui tendent à culpabiliser davantage les femmes qui se font agresser, ou qui adaptent leur comportement en fonction des pulsions de certains. Ca n’a rien de normal.

    Enfin bref, je n’ai pas d’ordre à te donner. Mais comme un tel discours m’étonnait de ta part, je voulais te le dire.

    Parenthèse refermée, continue à nous faire rêver avec tout ton travail magnifique sur ce site.

    Je te suivrai toujours toujours quand même :)

  26. Estelle dit :

    Cet article m’a donné une furieuse envie de faire un petit voyage au pays du soleil levant…

    Bonne soirée belle Louise.

  27. Stéphanie dit :

    Bonsoir Louise,
    Nous avons travaillé ensemble l’été dernier en Provence, au milieu de la lavande, pour une émission japonaise.
    Moi qui n’aime pas beaucoup les musées, je te conseille le musée Nezu à Tôkyô, en dehors de l’hiver. C’est un des rares bâtiments qui ait échappé aux bombardements de 1945, les bâtiments en bois sont très beaux, et le jardin sublime, surtout en été lorsqu’il est très vert.C’est une ambiance digne de Kyôto (ou de l’image qu’on s’en fait) vraiment apaisante.
    Je suis ravie que le Japon te plaise autant ! Voilà presque 20 ans que j’y vais et à chaque fois c’est plein de découvertes. Il faut dire que Tokyo change à une telle vitesse…
    Bonne continuation

  28. Caro dit :

    Super article ! Merci beaucoup !

  29. Bravo pour ton blog!! Et surtout, merci pour ce contenu qui me fait toujours plaisir!!
    Amicalement

  30. Lunej dit :

    Quel article!
    Oui c’est une chance d’avoir pu rester au Japon suffisamment longtemps pour bien s’imprégner du pays. Je t’envie atrocement ;)
    Après avoir été attirée par le japon depuis ma jeunesse je n’ai jamais pu assouvir mon désir de partir à sa découverte en vrai (mais je n’ai pas renoncé, j’espère pouvoir y aller un jour!)
    Oh ces photos avec les chouettes, j’adore!!!
    Je vais m’empresser d’indiquer cette adresse à une amie tombée sous le charme du Japon et amoureuse des chouettes, cette adresse va la ravir!
    Ce que j’apprécie beaucoup avec toi c’est ta prise de risques. Le Fugu, le rayon sm des sex shops, etc. tant de choses qui me rendent frileuse… Je t’admire.
    J’aimerais beaucoup découvrir le Japon traditionnel sur place ça doit être tellement différent que ce que l’on découvre par le biais des livres. J’avais découvert le théâtre nô à Paris grâce à une expo sur les costumes du théâtre nô, c’était splendide. Ces motifs, couleurs, broderies, masques, musiques qui sont vraiment propres à cet art m’ont fascinés. Ce que j’aime dans la culture japonaise c’est que le moindre détail à son importance et le raffinement est extrême. J’aime énormément ce contraste entre « ancestralité » et modernité, l’ensemble est sublime de beauté. Quelle chance d’avoir pu le vivre!
    Merci pour ce beau retour de ton voyage!

  31. C1ara dit :

    Je suis tout à fait d’accord avec toi sur les musées et temples à Tokyo. Moi aussi lors de mon dernier voyage à Tokyo je me suis finalement retrouvée à visiter les différents et innombrables quartiers shopping de la ville, à faire des tours en métro etc ! Je te conseille de te promener dans un cimetière aussi si ce n’est pas déjà fait , c’est un de mes souvenirs les plus marquants du Japon ! Il y avait une cérémonie quand j’y suis allée , les fleurs tombaient et le temps se couvrait c’était incroyable!!!
    Merci pour le partage de ton voyage!

  32. 2moiselles dit :

    Quel beau reportage, j’ai pu grâce à toi voyager à Tokyo quelques instants!! Merci

  33. lavieacinq dit :

    très beau reportage, bien à ton image!! On sent vraiment à quel point tu as pris du plaisir!!Le japon est une destination qui me fait très envie depuis très longtemps mais….Loin et cher!
    Par contre, en ce qui concerne le thon rouge….. Bof, bof….Je ne veux pas faire de la morale à deux balles, mais….. c’est une espèce qu’il vaut mieux évité de manger….. Trop péché et dans des conditions déplorables….

  34. Goldilocks dit :

    wouhaou merci pour ce super article qui nous fait voyager (et qui a du te prendre un temps fou à écrire).
    j’espère avoir bientôt l’occasion de voir ça de mes propres yeux. ;)

  35. Alice dit :

    ça donne tellement envie d’y aller <3

  36. Merci pour ce récit ! Je me suis régalée et j’ai encore plus envie de découvrir la culture nippone. =)

    Concernant la sécurité à Tokyo, cela ne m’étonne pas. En criminologie j’avais appris que la criminalité est très basse là-bas pour de nombreuses raisons…

    Enfin, pour le stalker ce n’est pas de bol. ^^’

    Quant au thon rouge, ne le prends pas mal mais je ne trouve pas très judicieux d’en manger de nos jours. Désolée mais le côté « Je me targue de consommer des bestioles en voie d’extinction » c’est un peu moyen…

  37. Manal dit :

    Un vrai régale votre blog et le récit nourrit davantage mon rêve de visiter le japon :) Merci et bonne continuation

  38. Raphaëlle dit :

    « propreté et civilité extrême des habitant » tout à fait vrai, il y a aussi un grand respect des aînés. Ce qui n’était pas ton cas au Robot Restaurant de Shinjuku avec ta mère. Quelle attitude méprisable!!

    Je suivais ton blog depuis longtemps pour ses magnifiques photos mais tant pis!

    • Louise dit :

      Pardon ? Attitude méprisable ? Je peux savoir en quoi ?
      A ce que je sache, je n’ai volé la place de personne, n’ai insulté personne, je me suis contentée d’être moi même et de rigoler avec ma mère comme deux personne normales qui s’amusent et qui ne sont pas observée par une tierce personne…C’est minable. Ca me fatigue d’être la cible de personnes méprisables qui quoi que je fasse me verront comme une personne horrible parce qu’elles ont ENVIE que je sois comme ça…Si mon attitude au Robot restaurant a été un problème, c’est vraiment toi qui a un problème…
      Et je préfère que tu ne suives pas mon blog…

  39. Clement dit :

    Je confirme le commentaire de raphaelle. Ce jour la ta maternelle ne rigolais pas (enfin pas avant le sepectacle). Personne ne t’observe, cependant quand tu es à 30 cm de 10 francophones les gens ne peuvent pas détourner leur attention. Enfin c’est du savoir vivre.De plus avec la popularité que tu as il serait bien que tu ne dégages pas l’image clichée de la française arrogante à l’étranger. Merci de ta compréhension.

    • Louise dit :

      Mon dieu…Quelle étroitesse d’esprit…Pas besoin de changer d’adresse Ip, je sais bien que c’est la même personne qui s’acharne.
      Et donc, éclaire ma lanterne, en quoi aurais-je été une insulte au savoir vivre français ce soir-là ?
      Histoire que je puisse le raconter à ma mère et qu’elle puisse enfin rigoler :)

      Bisous

  40. tunimaal dit :

    Hé bien dis-donc, je vois que tu as bien profité de ton séjour à Tokyo et que tu t’es fait plaisir sur place héhé ^_^Cela fait 4 ans que j’habite ici et il y a toujours des choses à y découvrir :D

  41. Anouck dit :

    Mille mercis pour ce bel article Louise. Ton voyage a l’air merveilleux. Je me rends moi-même à Tokyo pour trois petits jour ce mercredi et tes adresses me seront très utiles :) Très bonne continuation !

  42. Tu as due passer un temps fou à rédiger cet article qui est si complet et si riche !
    1000 mercis pour ce partage…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to top