The Heron Maiden

24 juin 2013

Inspirations | Shootings


Aujourd’hui, je vous emmène au cœur du Japon traditionnel, terre d’esthétisme immaculé  et d’onirisme spectral, dont nous explorerons l’ancestrale beauté avec la légende millénaire de la jeune femme héron…Peut-être avez-vous déjà eu la chance de voir la célèbre adaptation Kabuki de Tamasaburo, chef d’œuvre de raffinement poétique, reprise à tort dans une scène d’un célèbre -mais vulgaire- film hollywoodien (Mémoires d’une Geisha). Laissez-moi vous conter cette histoire, et permettez-moi d’utiliser cette formulation tout à fait occidentale, qui est pour ainsi dire un lieu commun, « Il était une fois ».

Today I’m taking you to the heart of traditionnal Japan, land of imacculate aesthetics and ghostly onirism, whom ancestral beauty we’ll explore with the millenial legend of the heron maiden..Maybe some of you have seen the Kabuki adaptation of Tamasaburo, a masterpiece of poetic refinement, badly copied in a famous -but very tacky- hollywood movie (Memoirs of a Geisha). Let me tell you its story, and allow me to use this very occidental expression, that is inevitable for fairytales, « Once upon a time ».

Il était une fois un héron blessé, qui se mourrait dans la prison de glace d’un paysage enneigé, et fût par chance recueilli par une âme empathique, un beau jeune homme qui le soigna et le sauva. Lorsque le héron chancelant retrouva sa vitalité, le jeune homme le rendit à la nature, et le temps repris son cours..

Once upon a time there was a wounded heron, who was dying in the frozen jail of a snowy landscape, et was by chance sheltered by an empathic soul, a beautiful young man who nursed him an saved him. When the flagging heron found back its vitaly, the young man gave him back to nature, and time passed by..

DSC_0263 copie

L’existence se déroula sans surprise jusqu’au jour ou le jeune homme rencontra une timide jeune fille; frappé par la radiante pureté de sa beauté, il en tomba immédiatement amoureux.

Life followed its course without surprises, until the day the young man met a shy young girl; struck by the radiant purety of her beauty, he instantely fell in love with her.

DSC_0246 copie

DSC_0249 copie

DSC_0243 copie

DSC_0250 copie

C’est ainsi qu’il lui demanda de l’épouser, après tout, il avait le sentiment qu’il la connaissait depuis toujours. Commença alors une douce harmonie conjugale…

Thus, he asked her to marry him, because after all, he had the feeling that he knew her forever. Then started days of sweet conjugal harmony…

DSC_0279 copie

DSC_0299 copie

DSC_0303 copie

Grâce aux étoffes délicates cousues par la jeune femme, le ménage parvient à vivre confortablement, et le jeune homme se repaît dans cette paisible monotonie des jours. Aimante et dévouée, sa fragile épouse n’a qu’une seule requête : il ne doit jamais la voir lorsque qu’elle tisse ses soieries.

Thanks to the delicate brocade that were sewned by the young woman, they were able to support themselves comfortably, and the young man was happy in the quiet routine of days passing by. Loving and devoted, his fragile wife had only one request : that he never ever sees her when she’s weaving her silk brocade.

DSC_0333 copie

DSC_0364 copie

DSC_0309 copie

DSC_0368 copie

Un conte ne sera pas un conte si le héros omettait de transgresser l’interdiction formelle, aussi, il est évident que la curiosité du jeune homme était destinée à être assouvie. Quelle ne fut pas sa surprise, lorsqu’il découvrit un héron à la place de sa femme, ce même héron qui se mourrait dans la neige, et qui, sous une fois démasqué, reprit alors l’apparence physique de l’aimée.

A tale wouldn’t be a tale if the hero forgot to break the definitive interdiction that he had to follow, so, it’s obvious that the young man’s curiosity was destined to be staisfied. He astonishment was complete when he discovered a heron instead of his wife, that same heron that was dying in the snow, and whom, once unmasked, turned again into the form of his love.

DSC_0351bis copie

DSC_0359bis copie

Humiliée et terrifiée, la jeune femme héron lance un ultime regard désespéré en direction de son époux, son secret ainsi exposé, elle doit désormais se résoudre à sacrifier sa vie humaine. Une dernière fois, la jeune femme redevient héron, et c’est avec regrets et tourments qu’elle s’envole à jamais vers d’autres cieux..

Humiliated and terrified, the heron woman throw a desperate last gaze into her husband, her secret thus exposed, she now has to sacrify her human life. One last time, the young woman turns into a heron, and it’s with great regrets and torments that she flies away to the sky…

DSC_0337 copie

DSC_0324 copie

Pictures by Alexandra Banti

Un immense merci à Clara Maeda pour m’avoir habillée de ses précieux kimonos (2h de préparation pour enfiler ces multiples couches !), et de sa superbe création, et qui, grâce à sa connaissance parfaite de la tradition japonaise, a chorégraphié chacune de mes poses. Merci à son amie Natacha pour son sublime uchikake blanc..

A thousand thanks to Clara Maeda that dressed me with her precious kimonos and the superb dress that she designed, and who directed each of my move with her perfect knowledge oj japanese tradition. Thanks to her friend Natacha for her gorgeous white uchikake.

Make-up : Moi / Me

Coiffure : Merci à Elsa Fabrega pour sa coiffe, à Alexandra pour sa tiare fleurie, et Lucile Morel pour son peigne de Geisha.

Inspiration

0906992heron_maiden_no_2

Bando-Tamasaburo-Jiuta_reference

Heron Maiden

823945814e8996e70dd2dd7e17934ac9

219k149f

tumblr_mer2911HP91ry926bo1_500


72 commentaires



  1. miyabi dit :

    Tu es méconnaissable, j’aime ta façon d’incarner à chaque fois de nouveaux personnages. Tu nous transportes dans un nouvel univers grâce à cette performance.

  2. Romantic Tea dit :

    SUPERBE ! Ce qui me stupéfait à chaque fois c’est ta transformation. Tu es méconnaissable, c’est saisissant. J’aime la façon dont tu nous apprends de nouvelles choses, en t’imprégnant toi-même d’un milieu, d’une culture. La réalisation est vraiment belle, les photos aussi. Continue de nous épater Louise. Bravo. :)

  3. Mademoiselle dit :

    Que dire devant une telle beauté. Tout est parfait. Autant dans le choix des couleurs, de l’atmosphère créée que de l’émotion.

    Pandora, c’est l’une de tes plus belles série.
    Chapeau bas !

  4. Mathilde dit :

    C’est un joli conte :)
    Et magnifique collaboration entre Alexandra et toi, tout est vraiment très cohérent et le stylisme est vraiment top !

  5. ASchouca dit :

    WOW Respect ! C’est vraiment superbe ! Et sans mentir le kimono te fait à ravir ! J’espére voir d’autres photos comme celles-ci

  6. bulleblue dit :

    Je t’ai à peine reconnue sur les photos ! J’aime beaucoup le liner de couleur, ça donne une touche de modernité à ce costume traditionnel. C’est une très belle série de photo.

  7. Chloë dit :

    Les vêtements, le maquillage, les photographies, un vrai rêve éveillé ! Le conte est un bonus qui m’a permis de vivre un peu plus chacune de tes images. Quel travail !! Félicitations, à toute l’équipe et MERCI.

  8. Agnès dit :

    Tu es merveilleuse, ma Loulou !!!! <3

  9. I was looking forward to this post, because I’m fascinated by Japanese culture. The photos are exquisite and so is the story. I am absolutely in love with your poses, the kimonos and the magic in these images. This has made my day better, I just can’t stop looking. It seems like this shooting was difficult to do, but the result is definitely worth it.

    Thank you so much for being an inspiration!

    Hugs,
    The Hearabouts

  10. Mathilde.M dit :

    Wow c’est vraiment magnifique! C’est ton plus beau shoot je pense! :) et pourquoi trouve-tu que mémoire d’une geisha est un film vulgaire? xx

  11. Lenelaï dit :

    Ça me fait tellement plaisir pour Clara (et toi aussi bien sûr! ^^ ) de voir un si beau résultat!

  12. Alpha dit :

    Magnifique!!! Ça fait quel effet de porter un kimono traditionnel? C’est très contraignant pour le corps non? (Un peu comme les corsets en Occident)
    J’adore comment tu as su faire honneur à la tradition japonaise en toute élégance, c’est souvent difficile…
    Bravo en tout cas

  13. Lou dit :

    WAOUH!
    Une de mes séances préférées, avec le petit conte j’ai été transportée bien au-delà de mon écran. Les photos sont magnifiques (j’adore celle ou tu lances les pétales de roses de face, et la dernière également)
    Si je devais donner une seule petite critique c’est le nombre de photos, un peu trop à mon goût mais tout est splendide, costumes, maquillage, poses, photos… Une grande réussite, vraiment on te voit évoluer à chaque post c’est assez impressionnant!
    Bravo à tous, en attendant la prochaine avec impatience!
    Bisous
    Lou

  14. Poppy dit :

    Alors là… Je suis sciée. Un énorme bravo, cette série est magnifique, particulièrement les deux dernières qui me touchent beaucoup. Il est très dur pour nous européens de rendre justice à l’esthétisme japonais, si particulier, mais là… Tu arrives à transmettre la fragilité des geishas avec la bonne intensité. Les geishas cultivent l’art de ressembler à une vision, une impression d’avoir vu et c’est exactement ce que je ressens en voyant cette série de photos. Sans parler du stylisme, les kimonos sont absolument superbes, notamment le dernier..!
    Un grand bravo à toi et à la photographe !

  15. oenothera dit :

    la dernière est magnifique!!
    Tu vas les mettre sur tumblr? °-° histoire qu’on puisse les rebloguer rapidement?

  16. RDYN! dit :

    This is beautiful, I love your natural way of just getting into a persona.
    It’s beautiful.

  17. Morgause dit :

    Magnifique série ! Je ne connaissais pas le conte, c’est vraiment touchant. Je ne t’avais même pas reconnue au début quand j’ai vu les premières photos sur la page d’Alexandra Banti !

    Des bises !

  18. Dimitri dit :

    Superbe article! Fan du Japon, je suis comblé. Quelle minutie dans le maquillage, les tenues, les décors et les poses. Ça forme un tout vraiment cohérent.

    Merci!
    Bonne continuation.
    Dimitri

  19. KL. dit :

    Bravo à ton amie pour les costumes et sa connaissance de la gestuelle :)
    Par contre, le film « Mémoires d’une geisha » ne conte pas la légende de la jeune femme héron, contrairement à ce que tu dis…
    Bonne continuation !

  20. Hélène dit :

    Cette légende rappelle étrangement celle de Mélusine, la femme-serpent. Très belles photos, bravo !

  21. gérard dit :

    Magnifique.

  22. KizzyDoll dit :

    It’s stunning doll, adore it all. The story, the costume, the make-up – everything. I love this series, remarkable work!! And spectacular pictures taken xx

  23. Alors là, je suis soufflée! Que d’émotions, aussi bien à la lecture qu’à la vue des photos, bravo.

  24. Féebrile dit :

    Il y a des photos, comme la dernière, vraiment splendides malheureusement noyées par d’autres que je trouve moins bien notamment la seconde. Question de goût. Par contre, ça fait plaisir de voir une telle transformation faite avec soin. Penses tu te tourner vers le Butoh? Si oui écris moi ;)

  25. Aizen dit :

    La robe « tsuru » de Clara est vraiment magnifique. Tu le porte avec beaucoup de grâce.

  26. E.S. dit :

    Superbe ! J’adore cette histoire et tu l’as très bien illustré !
    Bonne semaine !

  27. cecilialuciaf dit :

    C’est magnifique Louise, j’aime tellement te voir comme ça. Tu incarnes à la perfection et l’imagerie est saisissante <3

  28. Jela dit :

    love the pics!

    Love jelaegbe.blogspot.de

  29. P. dit :

    Quel post fabuleux <3 <3

  30. exilda dit :

    Un très joli conte que je ne connaissais pas, merci ! C’est quoi ton beau maquillage rouge sur les yeux ? J’adore :)

  31. MissPrecious69 dit :

    C’est MAJESTUEUX. Bravo!
    Je suis soufflée par temps de travail et de beauté!

  32. Cybèle dit :

    Carrément touchée par cette mise en scène et surtout ce si beau conte n’ayant – je trouve – rien à voir avec la mémoire d’une Geisha. Je tenais aussi à te dire que tes mises en scène sont toutes plus originales & magnifiques les unes que les autres, et selon moi, c’est assez dur de trouver des mots assez forts & justes pour chacune d’entre elles (d’où mon absence de commentaires …) mais celle-ci est juste waouh !

    BRAVO

  33. Myriam dit :

    Merci pour cette très jolie histoire et pour ces magnifiques photos, je les ai regardées plusieurs fois tellement elles sont splendides.

    Myriam

    http://www.lepetitmondedemyriam.blogspot.be/

  34. Bérénice dit :

    Génial cet article. On est vraiment transporté dans un autre monde ! Je suis encore admirative du maquillage !

  35. Miss Babooshka dit :

    J’adore cet univers, tu es magnifique …

  36. Lise dit :

    Sublime.
    Tu es impressionnante sur cette série de photos.

    (Concernant l’histoire, elle rappelle beaucoup une célèbre légende du Poitou : celle de la fée Mélusine de Lusignan, mi-femme mi-serpente…)

  37. Valentine dit :

    Je regrette qu’il n’y ait aucune photo portrait avec les yeux ouverts, même si j’imagine que ça aurait été à l’encontre des sources d’inspiration ;)(tes grands yeux VS les petits yeux bridés des japonaises)

    Ma préférée ? Sans hésitation, la dernière, complètement envoutante !
    Les costumes sont si beaux !!!

  38. Nina dit :

    C’est superbe, moi qui suis fascinée par le Japon traditionnel, j’avais plus que hâte de voir cette série (tu me fais carrément rêver avec tes previews tu sais?) Que c’est beau! Les geishas, les kimonos, les estampes japonaises, ces coiffes hallucinantes, vraiment, ca me captive, je rêve d’en porter un (ou même d’en posséder un!) alors je ne peux que rester en admiration devant cette sublime série! Le kimono blanc est extraordinaire, quel travail cela a dû être d’enfiler tout ça en effet! Sans parler du maquillage, magnifique lui aussi. Mes photos préférées sont la troisième et celle où tu lances les pétales de fleurs. Félicitation à toi et à ton équipe, merci pour ce moment d’évasion!

    • Nina dit :

      « Je rêve d’en porter un », cela fait évidemment allusion à un kimono, c’est ca de ne pas se relire… J’approuve un commentaire plus récent : à quand l’interprétation d’autres mythes japonais?
      Tiens, j’y pensais, je ne sais pas si tu aimes les mangas, mais si tu en veux un ancré dans le monde des légendes, avec des dessins à tomber, je te conseille xxxHolic par CLAMP! Certes, c’est parfois un peu trop mystérieux et ambigû pour pas grand chose (c’est le style CLAMP), mais graphiquement c’est superbe. The bride of the Water God, manga coréen, est très beau aussi!

  39. Elise dit :

    Superbe conte illustré…

  40. Marie dit :

    Je suis …époustouflée par tant de beauté!! Les dernières photos sont…incroyables!! Tu parviens à faire de ton corps une œuvre d’art…ce qui est tout à fait fascinant!
    Bravo! Tu es impressionnante!
    Marie

  41. Jeanne Berre dit :

    Merci pour ce très beau conte et cette magnifique série si bien illustrée. Je suis fascinée par l’univers des geishas, les codes, le cérémonial de l’habillage.

  42. Tsuri dit :

    Chaque photo est un pur délice ! Et les tissus <3 et les fleurs dans les cheveux <3 et les deux dernières photos <3 trop de bonheur visuelle dans ce poste ! De plus, c'est très agréable d'avoir le petit conte à lire ;)
    Bravo pour ce magnifique shooting et pour ta patience au moment de l'habillement, c'est vraiment tout un art ! Tu me bluffes de plus en plus avec tes séries :D

  43. Steff dit :

    Epoustouflant! On te croirait tout juste sortie d’une estampe. Les photos 14, 16 et 17 sont particulièrement enchanteresses.
    Je te verrais bien reprendre ce thème dans un paysage enneigé :-)
    Le Japon avec ses paysages, ses coutumes et sa culture, me fascine. Je crois que si je devais avoir la chance de mettre les pieds sur le sol nippon, j’en aurais les larmes aux yeux.
    Alors merci de m’emmener dans le monde des Geishas et de m’offrir autant de grâce et de poésie.

  44. KizzyDoll dit :

    I couldn’t remember if I had commented, so I am commenting again just in case…busy times, I would loose my head if it was not attached ;D You look marvellous, you brought the story to life in a gorgeous way, I think you did the styling perfectly. I love Geisha and Japan so much :)) Superb job! Wish you a wonderful week my dear xx

  45. Rockygirl dit :

    Magique, magnifique, somptueux… les mots de manquent. Un très joli conte et des images qui font voyager très loin…. la grâce des Geisha te va très bien Louise, une sublime métamorphose !
    bizzzzzzz

  46. Patricia dit :

    This is probably the most amazing and beautiful post I’ve ever seen in a blog since I started blogging 2 years ago…
    xoxo
    Patricia

    http://misstoptenimage.blogspot.com

  47. Catherine dit :

    Magnifiques photos! Quelle inspiration pour aller se replonger dans la culture japonaise… Merci :)

  48. Yuki dit :

    this shot is superb, i really love it! however, one little thing: according to japanese manners for women, the left hand always covers the right hand as the right hand is the one that beats.

  49. Sarah-Lou dit :

    Quel travail impressionnant Louise, je suis sans voix…

  50. FreakyGiraffe dit :

    J’adore ce maquillage, tu es magnifique!

    http://freaky-giraffe.blogspot.fr/

  51. Alexandrine dit :

    Ah c’est beau c’est beau c’est beau! Complètement réussi, vraiment superbe, les superlatifs me manquent! ^^
    J’ai lu dans deux ou trois commentaires plus anciens le fait que mémoires d’une geisha ne raconte pas l’histoire de la fabuleuse Heron maiden…Mais si, mesdames et messieurs, vous n’avez pas bien regardé le film : la scène de danse est bien la mise en scène de cette légende…J’exècre ce film et ce livre, d’ailleurs, donc je n’en parlerais pas. Il n’y a que les kimonos qui soient beaux en fait. Mais bon, l’histoire…Encore une vision occidentale tout juste bonne à faire pleurer dans les chaumières…Même cette fameuse geisha aux yeux bleus ne s’y est pas reconnu…Mais bref.

    C’est vraiment sublime, et j’imagine à quel point cela a dû être à la fois merveilleux et long, et douloureux aussi.
    très bonne réinterprétation du make up de la geisha.

    Encore bravo à toute l’équipe,
    Belle soirée,
    Alexandrine

    PS : A quand la femme neige ou la femme renarde ? ^^

  52. Pissenlit dit :

    Magnifique série. J’aime vraiment de plus en plus ce que tu nous donnes à voir ici.

    Seule petite remarque : pour moi, les poses que tu prends, sauf la dernière, ne reflètent pas assez la grâce et la retenue que m’inspire le Japon. Je trouve que l’on sent vraiment l’occident en toi, bien que tu cherches à incarner l’orient. Ce qui, au final, n’est pas vraiment une critique, plus un ressenti !

  53. 2moiselles dit :

    Sublime Japon!! Je n’ai pas trouvé mémoires d’une geisha vulgaire!

  54. SaM dit :

    Cette série est de loin l’une des plus belles que tu n’aies jamais faites! Je suis très admirative <3

  55. Vicky dit :

    Cette série est magnifique et la métamorphose est surprenante! on imagine (à peine, sans doute) le travail que cela a dû demander. Une interprétation fascinante pour une culture fascinante.

  56. Sveta dit :

    Magnifique !
    Merci pour ce beau voyage illustré et magique !

  57. Phonography dit :

    Quelle série splendide! J’ai adoré lire l’histoire en découvrant les photos au fur et à mesure.

    En ce qui concerne les photos, j’admire le maquillage et les magnifiques costumes.

  58. Chu dit :

    J’adore les kimonos^^ C’est si beau et poétique^^

    Quelques photos de kimonos que j’adore! C’est très GIRLY!

    http://cherrypop.over-blog.com/article-kimonos-42357953.html

    Et j’adore aussi cette pub !

    http://www.youtube.com/watch?v=7hZ2kqVBw_I

    Chu

  59. Chu dit :

    J’avais oublié ces 2 tenues dans ces 2 clips!

    C’est dommage je n’ai pas réussi à retrouver les clips en entier! Mais j’adore les tenues!

    http://www.youtube.com/watch?v=R6VCCQnMH6o

    http://www.youtube.com/watch?v=2STGt_fcJAg

    Chu

  60. Ben dit :

    Sublime sublime sublime!! quel travail dans cette série!!
    Si jamais tu es intéressée par les estampes japonaises (d’ailleurs celles que tu as postées sont magnifiques^^)je te recommande ce site (si tu le connais pas déjà):
    http://ukiyo-e.org/
    Ultra bien fait et recensant des milliers d’estampes…

  61. Coralie dit :

    Que de belles photos ! Ça change de ce qu’on peut voir généralement dans des blogs. Super !

  62. exilda dit :

    http://www.whosay.com/ditavonteese/photos/32765 Je viens de découvrir cette photo ! J’ai tout de suite pensé à toi ;)

  63. […] Pandora- The Heron Maiden (Sagi Musume) […]

  64. […] Collaboration photographique avec la blogueuse Pandora et la photographe Alexandra Banti […]

  65. Anna dit :

    …. SOMPTUEUX !!!!!

  66. […] Pandora- The Heron Maiden (Sagi Musume) […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to top